Porsche 911 2020: des changements en profondeur

Publié le 27 décembre 2018 dans Premiers contacts par Mathieu St-Pierre

En matière d’icônes automobiles, aucun modèle ne peut égaler la Porsche 911.

Au début du siècle dernier, il y a eu les Bentley, Bugatti et Ford. Le milieu du siècle a été dominé par les marques américaines, puis les marques japonaises et allemandes ont fait leur entrée. Au cours de toutes ces décennies, beaucoup de modèles ont suscité l’intérêt puis sont tombés dans l’oubli. Mais il y a une exception, et c’est la 911.

Photo: Mathieu St-Pierre

Un modèle culte
La Porsche 911 n’a jamais été à la remorque des tendances. C’est peut-être pour cette raison qu’elle transcende les modes et qu’elle survit en représentant toujours une véritable évolution du concept original, créé il y a 56 ans. Certains de ses éléments de design et d’ingénierie étaient problématiques dès le départ, et c’est ce qui a poussé Porsche à aller au-delà des limites habituelles et de créer ce qui constitue sans doute l’automobile sport la plus vénérée au monde.

Une telle réussite n’est pas survenue par accident. Dans le cadre d’une présentation approfondie sur la toute nouvelle Porsche 911 de huitième génération, la 992, j’ai pu assister à plusieurs ateliers qui nous ont permis de comprendre pourquoi cette voiture est devenue un modèle culte. Plus important encore, j’ai aussi pu voir ce qui fait que la nouvelle 992 est la déclinaison la plus complète et la plus extraordinaire jamais construite.

Haute qualité et nouveautés structurelles
Porsche a investi beaucoup de temps et porté beaucoup d’attention aux détails et au contrôle de la qualité lors de la production de cette automobile, et ce processus a débuté très tôt au cours des phases de développement. Dès le premier coup d’œil, il est évident que la 911 s’est hissée à un niveau supérieur.

Voyez-là comme une coquille familière, mais évoluée, montée sur un châssis et un groupe motopropulseur de très haut niveau. La nouvelle plateforme MEB ouvre la porte à de nouvelles possibilités grâce à ses matériaux légers, ses nouvelles méthodes d’assemblage et une réduction de poids de 5% par rapport à la 991 de génération précédente.

Plusieurs changements structurels font leur apparition dans la 992. Le plus intéressant est sans doute le fait que le moteur est maintenant directement monté sur les longerons du châssis plutôt que sur une barre transversale. Ce changement apparemment anodin a des répercussions importantes puisqu’il limite la transmission vers le châssis des oscillations provenant du moteur. Le moteur a également été déplacé de 20 cm vers l’avant pour accentuer la centralisation des masses.

Photo: Mathieu St-Pierre

Plus de touches de luxe
On retrouve également des améliorations importantes dans l’habitacle révisé, et toujours impressionnant. La précédente génération était la première à offrir des touches de luxe en plus des éléments de fonctionnalité haut de gamme que l’on retrouve normalement dans ce modèle. Le grand succès de la 991 a prouvé à Porsche qu’il y avait des avantages à s’inspirer de certains aspects des Panamera et Cayenne.

Certains puristes seront peut-être en désaccord avec le nouvel attrait exercé par la 911. Mais chose certaine, ils n’auront pas à s’inquiéter d’une baisse de performances ou de compromis. En fait, dans la plus pure tradition Porsche, le nouveau groupe motopropulseur n’est pas seulement plus efficace que jamais, il est également plus puissant.

Puissance, performances et efficacité à la hausse
Le six cylindres à plat de 3,0 litres à double turbo est toujours au poste, mais il a eu droit à une série d’améliorations dont la liste complète serait trop longue à présenter. Voici les plus importantes: nouveaux turbocompresseurs symétriques plus gros, refroidisseurs intermédiaires plus gros montés en position centrale, rapport volumétrique plus élevé, réduction de la friction, refroidissement amélioré, et système d’alimentation en essence plus efficace avec injecteurs piézo-électriques. Au final, on obtient 443 chevaux à 6500 tr/min, et un couple de 390 lb-pi entre 2300 et 5000 tr/min.

Ce moteur est relié à une nouvelle transmission PDK à double embrayage à huit rapports. Mais ne vous inquiétez pas, la boîte manuelle à sept rapports sera de retour! La transmission PDK constitue une pièce maîtresse pour le présent et pour l’avenir de la 911. Elle est conçue pour résister à un couple de 800 Nm (590 lb-pi) et, surtout, pour être jumelée à une motorisation hybride. Oui, il y a une 911 hybride à l’horizon; on ne nous a pas communiqué de détails techniques, mais on peut s’attendre à ce qu’elle soit très performante.

Je n’ai pas conduit la 992, mais j’ai tout de même eu l’occasion de la découvrir en tant que passager sur une portion du circuit d’Hockenheim, en Allemagne. Le pilote d’expérience de Porsche n’a pas perdu de temps pour me faire ressentir la réponse de la direction et les avantages qui découlent du nouveau châssis et des amortisseurs adaptatifs supérieurs mis au point par Bilstein.

Photo: Mathieu St-Pierre

La technologie au service du pilote
Un généreux appui sur la pédale de droite se transforme en accélération instantanée, et la réaction au freinage est tout aussi immédiate avec le nouveau système à assistance électronique. Le temps froid et la basse température de l’asphalte ne semblaient avoir aucun effet négatif sur l’imposant niveau d’adhérence. Cela s’explique en partie par le système de traction optimisé à l’avant de la Carrera 4S, qui peut transmettre plus de couple grâce à un meilleur refroidissement, ainsi que par l’incroyable système de direction des roues arrière.

Le nouveau mode de conduite sur revêtement mouillé (Wet Mode) est l’une des innovations qui ont le plus retenu notre attention. La nouvelle 911 est équipée de senseurs qui détectent la présence d’eau sur la chaussée. En pareil cas, le système informe le pilote et recommande de passer manuellement au mode Wet.

Impatient d’en faire l’essai…
Croyez-le ou non, tout ce que nous venons d’expliquer ne représente que la surface de ce qu’il y a à découvrir dans la nouvelle Porsche 911 2020.

Le Guide de l’auto en fera l’essai en janvier prochain et il nous fera grand plaisir de dévoiler d’autres volets de cette extraordinaire icône automobile.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×