Les sièges d’auto pour enfants soumis à une nouvelle règlementation

Publié le 8 février 2019 dans Actualité par Olivier Beaulieu

Le Code de la sécurité routière ne dicte pas seulement le comportement à adopter pour les automobilistes sur la route, mais aussi les règlements entourant le transport d’un bébé ou d’un enfant en voiture.

À ce propos, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) annonce l’entrée en vigueur d’une nouvelle Loi dès le mois d’avril.

Effectivement, à compter du 18 avril 2019, une nouvelle mesure du Code de la sécurité routière exigera que seul un enfant qui mesure au moins 145 cm ou qui est âgé d’au moins 9 ans pourra utiliser la ceinture de sécurité seule.

Selon la SAAQ, « si l'enfant n'est pas assez grand et que ses jambes ne sont pas assez longues pour qu'il puisse plier les genoux sur le rebord de la banquette, il n'est pas prêt à utiliser la ceinture de sécurité sans siège. Il faudra donc continuer à utiliser un siège d'appoint qui correspond à son poids et à sa taille, même si l'enfant mesure 63 cm (25 po) ou plus en position assise. »

Par ailleurs, la SAAQ réitère qu’un enfant de 12 ans et moins doit toujours se trouver assis sur la banquette arrière du véhicule puisqu’il se trouve loin des zones d’impact en cas de collision frontale.

Selon le communiqué de la Société, un enfant doit être déplacé dans un banc de bébé jusqu’à ce qu’il ait atteint un poids de 10 kg, dans un siège d’enfant s’il pèse plus de 10 kg et moins de 18 kg et un siège d’appoint seulement s’il pèse plus de 18 kg.

Pour de plus amples renseignements concernant les mesures exigées par la Loi, consultez le site prévu à cet effet.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×