Ford Fusion Energi 2019 : débranchement imminent

Publié le 13 mars 2019 dans Essais par Michel Deslauriers

Il est triste de voir un nombre grandissant de modèles de voiture quitter le marché, mais l’offre et la demande dictent évidemment la gamme des constructeurs automobiles. Ford estime probablement que la conception d’une nouvelle génération de la Fusion Energi pour l’Amérique ne serait pas profitable.

Le millésime 2019 devrait donc s’avérer le dernier pour cette berline intermédiaire, alors que la Fiesta et la Taurus l’accompagneront dans les livres d’histoire de voitures Ford en Amérique du Nord. Tandis que les consommateurs se tournent vers les véhicules multisegments, la firme concentrera ses efforts publicitaires sur les Escape, Edge et Explorer.

Dommage, car les berlines intermédiaires ont toujours leur raison d’être comme véhicules familiaux confortables et peu énergivores, des attributs caractérisant très bien la Fusion. Elle n’est peut-être pas la voiture la plus spacieuse dans sa catégorie, mais elle fournit tout de même des dégagements pour les jambes et les épaules supérieurs à la moyenne.

Le coffre de la Ford Fusion 2019 est également gros (453 litres), mais ça, c’est pour la version non hybride. À cause du bloc de batteries, le volume de chargement de la Fusion hybride chute à 340 litres, et dans le cas de la version Energi rechargeable, on n’obtient que 232 petits litres. En comparaison, les Hyundai Sonata PHEV et Kia Optima PHEV disposent d’un coffre de 280 litres, donc elles sont à peine plus accommodantes, mais la Honda Clarity hybride rechargeable les bat toutes à plate couture avec une capacité de 439 litres.

La motorisation de la version Energi consiste en un quatre cylindres à cycle Atkinson de 2,0 litres, d’un moteur électrique, d’une batterie de 9 kWh et d’une boîte automatique à variation continue pour une puissance combinée de 188 chevaux. Bien que le couple de 129 livres-pied du moteur à essence soit mince, les 177 livres-pied du moteur électrique aident à faire avancer la voiture avec vigueur, même si l’ensemble général manque d’agrément de conduite.

La Fusion Energi peut rouler en mode 100% électrique sur de courtes distances, et l’autonomie électrique est passée de 35 à 42 kilomètres pour l’année-modèle 2019. Une amélioration digne de mention, mais malgré tout de quelques kilomètres de moins que l’autonomie des rivales coréennes, et bien en deçà des 77 km de la Clarity. Il faut 2,6 heures pour charger les batteries à bloc avec une borne de 240 volts, ou sept heures avec une prise de courant domestique. De plus, l’instrumentation SmartGauge avec affichage EcoGuide aide le conducteur à maîtriser l’écoconduite et maximiser l’autonomie électrique.

Lorsque le bloc de batteries atteint son niveau de charge minimal, la Ford Fusion Energi consomme 5,6 L/100 km en conduite mixte ville/route, comme la Clarity. Elle est moins énergivore de quelques dixièmes que la Hyundai et la Kia. Lors de notre essai au début de l’hiver, nous avons observé une moyenne de 5,7 L/100 km.

À l’instar des autres produits Ford, la Fusion est dotée du système multimédia SYNC 3, proposant une interface claire et bien lisible, avec des zones de boutons assez grosses pour les activer en conduisant. En outre, le logiciel de reconnaissance vocale fonctionne à merveille pour commander une chanson particulière logée dans notre téléphone ou sur notre clé USB. Et si nous préférons Apple CarPlay ou Android Auto, leur intégration figure de série.

La finition et l’assemblage sont appréciables, considérant l’âge de la Fusion et les nouveaux produits qu’elle doit affronter dans son segment. La déclinaison Energi SEL est équipée d’un garnissage en tissu, de sièges avant chauffants, d’un climatiseur automatique bizone et d’un régulateur de vitesse adaptatif, entre autres. Cela signifie un prix de base de 36 590 $ avant les frais de transport et de préparation. L’an dernier, la Titanium était la plus abordable dotée de la motorisation rechargeable, et coûtait plus cher que la SEL essayée ici.

Surtout, cette dernière est plus accessible que la Clarity (40 k$ et plus), la Sonata PHEV (45 k$ tout équipée) et l’Optima PHEV (42 k$ et plus). Et dans certaines provinces, les acheteurs profitent d’un rabais gouvernemental à l’achat ou en location d’un véhicule électrifié – jusqu’à 4 000 $ après taxes au Québec et jusqu’à 2 500 $ avant taxes en Colombie-Britannique. Avec ces incitatifs financiers, la Fusion Energi devient plus intéressante que les versions hybrides non rechargeables avec un câble.

Alors que la production de la Ford Fusion 2019 ralentit, le constructeur met un terme à la carrière de sa berline intermédiaire, disponible chez nous le temps de deux générations. Elle a été lancée pour le millésime 2006, rafraîchie pour 2010 et redessinée pour 2013. Elle n’est peut-être pas une aubaine, mais la Fusion Energi affiche néanmoins un prix alléchant, permettant aux consommateurs canadiens d’épargner des sous à la pompe et de profiter d’une voiture plus spacieuse et plus confortable que d’autres hybrides rechargeables sur le marché, telles que la Toyota Prius Prime et la Hyundai IONIQ électrique plus. Sans compter qu’elle est une berline résolument plus jolie que la Clarity.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Ford Fusion 2019
Version à l'essai Energi SEL
Fourchette de prix 28 090 à 39 590 $
Prix du modèle à l'essai 36 590 $
Garantie de base 3 ans / 60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans / 100 000 km
Consommation (ville/route/observée) 5.5 / 5.8 / 5.7 l/100km
Options n.d.
Concurrents n.d.
Points forts
  • Autonomie électrique en hausse pour 2019
  • Habitacle confortable
  • Système multimédia SYNC 3 très convivial
Points faibles
  • Très petit coffre
  • Banquette arrière étriquée pour trois personnes
  • Motorisation peu excitante
Fiche d'appréciation
Consommation 4.5/5 Excellente, surtout si l’on branche la voiture avec assiduité.
Confort 4.0/5 Roulement raffiné et confortable, habitacle bien insonorisé.
Performances 3.0/5 La motorisation hybride fait le travail, mais s’avère bruyante à plus haut régime.
Système multimédia 4.0/5 Avec un écran tactile réactif, des zones de boutons de bonne dimension et un excellent système de reconnaissance vocale, le SYNC 3 mérite des éloges.
Agrément de conduite 3.5/5 La Fusion hybride rechargeable incite plutôt à la conduite relaxe et écoénergétique.
Appréciation générale 4.0/5 Une hybride rechargeable confortable et bien équipée, mais la Honda Clarity a bouleversé le segment avec une plus grande autonomie et un coffre plus volumineux.
Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×