Découvrir le Range Rover Evoque 2020 en Grèce

Publié le 26 mars 2019 dans Pleins feux sur par Marc Lachapelle

Land Rover a choisi le berceau de la civilisation occidentale, rien de moins, pour un premier essai de la version entièrement renouvelée de l’Evoque, l’utilitaire sport de luxe compact de sa marque huppée Range Rover.

Le constructeur a sûrement trouvé de magnifiques routes qui traversent des paysages splendides, cependant, on espère secrètement parcourir quelques étapes spéciales du légendaire Rallye de l'Acropole, tant qu’à être là. L’Evoque a longtemps été le plus chic des VUS de luxe compacts, mais c’est quand même un vrai tout-terrain, après tout.

Chose certaine, le premier Evoque a surpris et choqué, avec sa ligne de toit très fuyante, lorsqu’il est apparu en 2012. Il était sûrement assez réussi pour le reste, puisqu’il a décroché 217 prix, y compris celui d’Utilitaire de l’année, décerné par le jury des prix nord-américains (NACTOY). Range Rover en a par la suite vendu 772 000 copies en huit ans.

Photo: Land Rover

En douceur
Au premier coup d’œil, le nouvel Evoque semble s’être assagi, avec une silhouette plus épurée et profilée. Or, les stylistes se sont tout simplement inspirés du style réducteur du splendide Range Rover Velar, ce qui n’est certainement pas une mauvaise chose.

Cette deuxième génération a été élaborée sur la nouvelle architecture Premium Transverse, conçue pour les séries à moteur transversal chez Land Rover. Elle combine plusieurs métaux et alliages pour viser de meilleurs niveaux de solidité, légèreté et sécurité. Résultat : un VUS de taille quasi identique, dont la coque plus rigide de 13% offre plus d’espace aux passagers arrière, plus de rangement, plus de volume de chargement et sans doute plus de stabilité aussi, avec son empattement plus long.

Photo: Land Rover

Cet Evoque est propulsé soit par une version retouchée du quatre cylindres Ingenium turbocompressé de 2,0 litres et 246 chevaux, soit par une version hybride « légère » de ce moteur qui produit 296 chevaux grâce à un alterno-démarreur branché sur 48 volts.

Les deux groupes propulseurs sont couplés à une boîte automatique à neuf rapports et une version plus poussée du rouage à quatre roues motrices multimode Terrain Response de Land Rover avec une kyrielle de dispositifs complémentaires. Je suis particulièrement curieux d’essayer le système ClearSight, qui permettrait de voir sous l’avant du véhicule, comme si le moteur et le capot étaient transparents!

Capsule spéciale
L’habitacle redessiné est évidemment à la fine pointe du design et de l’électronique modernes, comme celui de son grand frère le Velar. Surtout avec l’interface optionnelle InControl Touch Pro, ses deux grands écrans tactiles et les contrôles et commandes configurables complémentaires.

Photo: Land Rover

Avec les interfaces Apple CarPlay et Android Auto, la borne sans-fil 4G et la connexion InControl Remote, l’Evoque pourrait difficilement être plus branché. Même histoire pour les matériaux et textiles parfaitement écolos, souvent recyclés, qui offrent une alternative au cuir mur-à-mur qui fait tellement 20e siècle.

L’Evoque 2020 sera bientôt disponible chez nous avec un prix de départ de 47 000 $. On a hâte de conduire ce VUS britannique ultramoderne dans un très vieux pays et de vous raconter ça. La suite dans quelques jours.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×