Toyota Highlander 2020 : nouveau style et une version hybride plus efficace

Publié le 17 avril 2019 dans New York par Sylvain Raymond

Introduit en 2001, le Toyota Highlander s’est rapidement bâti une solide réputation chez les VUS intermédiaires en intéressant les familles à la recherche d’un VUS plus spacieux et surtout, capable d’accueillir jusqu’à huit passagers. Le Highlander représentait à l’époque une excellente alternative à la fourgonnette, et il demeure l’un des plus vendus de son segment au Canada année après année.

Toyota profite du Salon de l’auto de New York afin de dévoiler la quatrième génération du Highlander, modèle qui devrait être commercialisé dès la fin de l'automne. Premier constat, le véhicule est un peu plus imposant puisqu’on lui a ajouté 60 millimètres en longueur, se traduisant principalement par un espace de chargement accru, le nerf de la guerre pour ce type de véhicule. Les sièges de la seconde rangée peuvent également être glissés un peu plus vers l’avant, 30 millimètres, le tout afin d’augmenter le dégagement des passagers de 3e rangée. Il profite d'une toute nouvelle plateforme, celle de la Camry, étirée pour la cause.

Côté style, on a dynamisé son look en abaissant légèrement sa ligne de toit et en lui ajoutant la nouvelle signature visuelle de la marque, notamment dans le cas de la grille avant. La partie inférieure de la calandre est beaucoup moins imposante, procurant un design plus classique au véhicule. Il s'apparente d'ailleurs fortement au RAV4.

Une nouvelle version de base
Les mêmes versions (LE, XLE, Limited) demeurent au catalogue, mais on a toutefois ajouté une nouvelle version Highlander L d’entrée de gamme, la seule offerte une traction uniquement. De série, le Toyota Highlander 2020 peut accueillir huit passagers et les versions mieux équipées pourront en accommoder sept si vous optez pour les deux sièges capitaines optionnels en seconde rangée.

Sous le capot, on a reconduit le V6 de 3,5 litres, ce dernier développant une puissance de 295 chevaux et un couple de 263 lb-pi. Jumelé à une boîte automatique à huit rapports, sa consommation devrait se situer à 10,7 L/100 km selon Toyota. Cette mécanique autorise la meilleure capacité de remorquage, 2 268 kg ou 5 000 lb.

Le Toyota Highlander hybride est de retour, lui qui combine un quatre cylindres à essence de 2,5 litres à deux moteurs électriques dans un ensemble hybride plus compact et efficace que l’ancienne génération. Le système, qui comprend une batterie sous le siège arrière, développe un total de 240 chevaux alors que sa consommation se situe à 6,9 L/100 km, soit une réduction de 17%. Malheureusement, Toyota a décidé une fois de plus de ne pas opter pour un système hybride rechargeable. Sa capcité de remorquage est aussi moindre.

Trois types de rouage intégral sont offerts selon la motorisation choisie. Les versions de base peuvent compter sur un système capable de transférer jusqu’à 50% du couple aux roues arrière alors que les versions plus cossues ajoutent la répartition du couple entre les roues gauches et droites.

Un écran multimédia de 12,3 pouces
Les systèmes de divertissement occupent une place de choix dans les véhicules à vocation familiale et le Highlander 2020 propose de série un système multimédia intégrant Apple CarPlay et Android Auto. Un écran de huit pouces figure de série, alors que l’on retrouve un écran de 12,3 pouces dans le cas de la livrée Platinum, cette dernière également une nouveauté pour 2020.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×