Honda et son système multimédia visés par un recours collectif

Publié le 29 avril 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Un recours collectif a été initié en Californie le 22 mars dernier à l’endroit de Honda, qui aurait sciemment vendu des véhicules équipés d’un système multimédia défectueux et refusé de corriger le problème.

Les modèles concernés sont la fourgonnette Odyssey 2018 à 2019 ainsi que le VUS intermédiaire Pilot 2019.

De nombreux propriétaires ont rapporté des pannes et des gels d’écran fréquents qui les empêchent d’utiliser des fonctions comme le GPS, le système audio et la caméra de recul.

Les plaignants cités dans le recours prétendent que Honda a non seulement échoué dans sa tentative de corriger le problème, mais aussi remplacé les pièces défectueuses par d’autres qui l’étaient tout autant, entraînant du même coup un cercle vicieux de mauvais fonctionnement et de remplacement.

Photo: William Clavey

Selon Steve Berman, de la firme d’avocats Hagens Berman Sobol Shapiro qui représente les propriétaires américains affectés, le nombre de véhicules Honda vendus au cours de la période visée avec un système multimédia défectueux est estimé à au moins 150 000.

Voici d’ailleurs une vidéo publiée par la firme qui montre un exemple du problème :

Bien qu’aucun montant n’ait été spécifié, le recours collectif contre Honda exige un remboursement aux clients qui ont acheté ou loué une Odyssey ou un Pilot des années-modèles concernées.

Honda n’a pas commenté officiellement l’affaire, mais a reconnu dans un document émis plus tôt ce mois-ci l’existence d’un problème de logiciel dans l’Odyssey. Le constructeur dit s’affairer présentement à trouver une solution qui pourra être appliquée par le biais d’une mise à jour informatique.

Il est bon de préciser que la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) aux États-Unis n’a ouvert aucune enquête à ce jour concernant un défaut du système multimédia de Honda.

Et comme pour le recours collectif qui vise General Motors et sa boîte automatique à huit rapports, il faudra attendre de voir si des propriétaires d’Odyssey, de Pilot ou d’autres modèles Honda au Canada sont affectés et décident d’entreprendre des démarches judiciaires contre le fabricant.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×