Hyundai lance un Kona hybride… mais pas chez nous

Publié le 3 juin 2019 dans Hybride/hybride rechargeable par Guillaume Rivard

Hyundai a dévoilé aujourd’hui le chaînon manquant entre son très populaire Kona, élu VUS nord-américain de l’année 2019, et le Kona électrique.

En lançant le nouveau Kona hybride, le constructeur souhaite attirer les consommateurs qui recherchent plus d’économie d’essence sans devoir payer le double du prix à l’achat pour se débarrasser du moteur à combustion.

Avec cette version, un quatre-cylindres de 1,6 litre à injection directe de 104 chevaux fait équipe avec un moteur électrique à aimant permanent de 43 chevaux. Ensemble, leur puissance nette est estimée à 139 chevaux et le couple maximal, à 189 livres-pied (les chiffres officiels seront annoncés plus tard).

Le groupe motopropulseur du Hyundai Kona hybride comprend également une petite batterie au lithium-ion-polymère de 1,56 kWh. L’autonomie électrique se limite donc à de très courtes distances. À propos, il s’agit d’un véhicule hybride conventionnel et non rechargeable.

Une boîte à double embrayage à six rapports complète l’équation. À titre comparatif, le Kona vendu chez nous propose une automatique à six rapports et une boîte à double embrayage EcoShift à sept rapports.

Il est possible de surveiller et de contrôler les diverses fonctions du Kona hybride via l’écran central de sept pouces inclus de série ou bien celui de 10,25 pouces avec navigation offert en option. Un grand affichage avec informations propres au modèle hybride se trouve devant le conducteur, tout comme un affichage tête haute en option. Pour plus de commodité et de connectivité, la reconnaissance vocale et les services télématiques Blue Link sont aussi disponibles.

En passant, l’écran de 10,25 pouces s’accompagne d’un assistant de conduite Éco qui aide à réduire la consommation (le Kona actuel à traction enregistre une moyenne de 7,9 L/100 km) et à minimiser l’usage des freins. Il analyse les données de la route à partir du GPS et avise le conducteur quand vient le temps de relâcher l’accélérateur. De plus, un système prédictif de gestion de l’énergie empêche la batterie de trop se décharger dans les côtes pour en maximiser l’utilisation.

Photo: Hyundai Motor Europe

Esthétiquement, le Kona hybride se démarque du Kona régulier avec des couleurs et des garnitures uniques à l’intérieur, comme des touches blanches autour des bouches de ventilation et du levier de vitesses ainsi que des accents au fini noir lustré sur les poignées de portes et le volant. Les roues en alliage et quelques peintures extérieures sont également exclusives.

Le Hyundai Kona hybride sera en vente en Europe à compter du mois d’août. Nous espérons avoir bientôt des détails sur sa venue possible au Canada.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×