Mercedes-AMG construira un moteur à quatre cylindres de 421 chevaux

Publié le 7 juin 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Comme nous vous l’avons déjà annoncé les nouvelles Mercedes-AMG A 35 et CLA 35 2020 viendront au Canada l’an prochain avec un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres qui génère 302 chevaux et 295 livres-pied de couple.

Toutefois, si vous recherchez le quatre-cylindres turbo le plus puissant dans un véhicule de série, vous devrez attendre le tout nouveau moteur des futures Mercedes-AMG A 45 et CLA 45, dont le ratio de puissance au litre excède celui de plusieurs supervoitures reconnues.

Voici tous les chiffres importants : 387 chevaux en version de base et pas moins de 421 chevaux en version S (l’ancien moteur atteignait 375 chevaux). Dans les deux cas, la puissance maximale est obtenue à 6 750 tours/minute. Le couple, d’autre part, s’élève respectivement à 354 livres-pied entre 4 750 et 5 000 tours/minute ainsi qu’à 369 livres-pied entre 5 000 et 5 250 tours/minute. Le seuil de régime maximal s’établit à 7 200 tours/minute.

Les ingénieurs d’AMG affirment que la puissance est livrée d’une manière très similaire à celle d’un moteur atmosphérique et que le couple à bas régime augmente de façon dynamique pour rendre le véhicule plus fougueux et agile.

Photo: Daimler

Comparativement au moteur des modèles 35, lui aussi placé en position transversale, le nouveau bloc de Mercedes-AMG fait un 180 degrés, ce qui signifie que le turbocompresseur et le collecteur d’échappement se retrouvent à l’arrière, tandis que le système d’admission est situé à l’avant. Cette configuration permet aux designers de créer une section avant la plus basse et aérodynamique possible.

Les nouvelles voitures utiliseront également un système de refroidissement optimisé (basé sur les principes des V8 AMG de 4,0 litres actuellement en service), de plus grosses soupapes d’échappement et, pour la toute première fois, un système d’injection en deux phases.

Dans la première phase, des injecteurs ultra rapides et précis envoient l’essence directement dans les chambres de combustion avec une pression allant jusqu’à 200 bars. Dans un deuxième temps, une injection supplémentaire se fait dans le collecteur d’admission à l’aide de soupapes à solénoïde. C’est la clé pour atteindre le haut rendement du moteur, assure le fabricant.

Naturellement, le rouage intégral 4MATIC et une boîte à double embrayage à sept rapports font partie de l’équation.

Le nouveau moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres sera assemblé à la main conformément à la philosophie « un homme, un moteur » d’AMG, mais en bénéficiant de processus numériques et logistiques entièrement nouveaux.

Continuez à suivre le Guide de l’auto pour avoir des détails concernant le marché canadien.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×