Cadillac XT4 2019 : pour une nouvelle clientèle

Publié le 9 juillet 2019 dans Essais par Michel Deslauriers

Les dernières années n’ont pas été évidentes pour les marques de luxe américaines Cadillac et Lincoln, qui doivent trouver une façon d’attirer des acheteurs plus jeunes. L’image d’une marque est longue à établir, difficile à changer et facile à détruire.

Avec autant de VUS dans le portfolio de General Motors, on se demande bien pourquoi Cadillac a attendu aussi longtemps avant d’étoffer sa propre gamme avec ce type de véhicules. Le XT6 à sept passagers sera mis en vente plus tard cette année, et le XT4 est arrivé chez les concessionnaires il y a moins d’un an. Une nouvelle génération de l’Escalade devrait apparaître au cours de la prochaine année.

Le plus petit modèle chez Cadillac est particulièrement intéressant, car en plus de plaire à une nouvelle clientèle, il est drôlement compétent.

Le nouveau langage de design de la marque est – à notre avis, du moins – un succès. Il incorpore les blocs optiques en forme de boomerang que l’on voit sur ses modèles depuis quelques années maintenant, une calandre bien exécutée et des feux arrière transparents. Malgré son allure trapue, le XT4 a l’air athlétique et prêt à bondir.

Bon, il n’est pas surpuissant et ne rivalisera pas avec un produit Mercedes-AMG, Audi Sport ou BMW M, mais le XT4 est tout de même rapide. Il est muni d’un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 237 chevaux et un couple de 258 livres-pied, connecté à une boîte automatique à neuf rapports. Des chiffres concurrentiels comparés à ceux de ses rivaux directs, y compris le BMW X1, Jaguar E-PACE, Volvo XC40, Mercedes-Benz GLA et Audi Q3. Lincoln ne compte actuellement pas de VUS sous-compact au sein de sa gamme.

Photo: Michel Deslauriers

Le rouage intégral figure de série sur les déclinaisons Sport et Luxe haut de gamme, en option sur la version Luxe de base. On compte trois modes de conduite pour le conducteur, le premier étant Tour acheminant la puissance uniquement aux roues avant. Le mode AWD (Neige/Glace dans les variantes à traction) est celui à choisir pendant l’hiver, alors que le mode Sport raffermit la suspension et la direction, active le rouage intégral et modifie la programmation de la boîte de vitesses. En passant, convenablement équipé, le petit Caddy peut remorquer une charge de 1 588 kg (3 500 lb), l’un des plus habiles à ce chapitre dans sa catégorie.

Lors de notre essai hivernal du XT4 Sport, nous avons observé une moyenne de 10,7 L/100 km. Rien pour écrire à sa mère, malgré la présence d’un système de désactivation de cylindres en conduite relaxe et d’un système automatique arrêt/redémarrage, mais pas mauvais non plus. Oh, et l’essence super est exigée. En somme, seuls les E-PACE et Q3 consomment plus de carburant dans le segment des VUS sous-compacts de luxe, selon la cote mixte ville/route établie en fonction des calculs de Ressources naturelles Canada.

Le design intérieur du Cadillac XT4 2019 est chic et de bon goût, bien qu’il n’y ait pas grand-chose ici qui l’aide à se démarquer. En revanche, peu de reproches concernant la disposition des commandes, et l’on apprécie grandement la rangée de boutons de climatisation sur la planche centrale, qui facilitent le réglage de la température – beaucoup moins distrayant que de devoir pitonner sur un écran tactile.

Le système multimédia CUE est également facile à utiliser en conduisant, grâce à la molette multifonction et les boutons l’entourant sur la console centrale ainsi qu’aux commandes auxiliaires bien placées sur le volant. La connectivité NFC (Near-Field Communications) et l’intégration Apple CarPlay et Android Auto figurent de série pour jumeler rapidement nos appareils et deux connections par Bluetooth peuvent être gérés en même temps par le système, fort pratique. La chaîne ambiophonique Bose à 13 haut-parleurs est superbe, si l’on peut se permettre le supplément de 1 895 $, qui comprend aussi la navigation et un lecteur de carte mémoire SD.

Photo: Michel Deslauriers

On retrouve amplement d’espace pour quatre passagers, mais comme dans tous les VUS sous-compacts, l’assise du milieu à l’arrière est peu accommodante. Le XT4 profite du meilleur dégagement pour les jambes à l’arrière dans son segment, par contre, seuls le GLA et l’Infiniti QX30 – qui sera bientôt retiré du marché – sont pires en matière d’espace de chargement maximal. Sur la route, le XT4 est étonnamment doux pour un petit véhicule reposant sur un court empattement, bien que la suspension à amortissement variable en option aide grandement. La seule critique ici, c’est le bruit de suspension un peu trop élevé dans l’habitacle, cependant c’est loin d’être désagréable.

En bourrant le XT4 de caractéristiques, comme c’était le cas de notre version à l’essai, le prix peut grimper assez rapidement – on peut toutefois dire la même chose de ses rivaux. Après avoir ajouté les sièges arrière chauffants, les sièges ventilés dotés d’une fonction de massage, le toit ouvrant à deux panneaux, la recharge de téléphones par induction, le régulateur de vitesse adaptatif, l’affichage tête haute et les roues de 20 pouces, on obtient une facture atteignant 60 000 $ avant les frais de transport et de préparation. On figure qu’un XT4 raisonnablement bien équipé finira par coûter entre 45 000 $ et 50 000 $.

En terminant, le Cadillac XT4 2019 offre de belles performances et un bon comportement routier, son habitacle est accueillant, et son design est fort attrayant. Il est difficile de le classer au-dessus des Audi Q3, Volvo XC40 et BMW X1 parce que ces trois concurrents sont tellement efficaces et polyvalents. Par contre, le XT4 est un choix facile par rapport au Jaguar, au Mercedes et à l’Infiniti. Finalement, c’est un véhicule Cadillac possédant ce qu’il faut pour intéresser une clientèle plus jeune.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Cadillac XT4
Version à l'essai Sport
Fourchette de prix 34 400 $ – 42 795 $
Prix du modèle à l'essai 59 105 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 6 ans/110 000 km
Consommation (ville/route/observée) 10,9 / 8,2 / 10,7 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents n.d.
Points forts
  • Moteur énergique
  • Ergonomie de l’habitacle
  • Belle tenue de route
Points faibles
  • Prix élevé avec les options
  • Pas le moins énergivore de sa catégorie
  • Espace de chargement déficient
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Pas mal, mais certains rivaux allemands peuvent faire mieux.
Confort 4.0/5 Bons sièges, bonne qualité de roulement. L’habitacle pourrait être un peu plus silencieux.
Performances 3.5/5 Le couple moteur se manifeste à bas régime, ce qui rend le XT4 drôlement rapide.
Système multimédia 3.5/5 Le système CUE est plus convivial avec la molette multifonction et dispose d’un écran tactile très réactif au toucher.
Agrément de conduite 3.5/5 Amusant à conduire, avec une bonne tenue de route grâce à la suspension à amortissement variable en option.
Appréciation générale 4.0/5 Un premier effort louable de Cadillac dans le segment des VUS sous-compacts de luxe.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×