Adieu Volkswagen Beetle, bonjour le futur!

Publié le 11 juillet 2019 dans Événements spéciaux par Mathieu St-Pierre

Presque tout le monde a une histoire à raconter sur la Volkswagen Beetle. Il n’y a jamais eu de sondage là-dessus au Canada, mais nous sommes convaincus qu’au moins une personne sur trois a un oncle, un parent ou un ami qui a vécu une expérience avec cette voiture légendaire.

Mon père possédait une Beetle en 1967 et il m’a dit qu’il mourrait de froid et conduisait à l’aveuglette parce qu’elle n’avait ni chaufferette, ni dégivreur!

Au Mexique, c’est 80% des gens – quatre personnes sur cinq – qui ont conduit, possédé ou utilisé les services d’une Beetle à un moment ou l’autre de leur vie, sinon connu quelqu’un dans leur entourage qui en avait une.

La Volkswagen Beetle fait étroitement partie non seulement du paysage automobile mexicain, mais aussi de son folklore, ayant joué sensiblement le même rôle là-bas que la Ford Model T aux États-Unis. Lorsque la production de la Beetle originale a pris fin en 2003, au terme de près de 40 ans, la tristesse s’est répandue. Même si la New Beetle avait pris le relais cinq ans plus tôt, rien ne pouvait remplacer l’histoire d’amour entre la ville de Puebla et la fameuse Coccinelle. L’usine assemble également la Jetta depuis 1979, mais ce modèle n’a tout simplement pas la même portée.

La Beetle moderne a accouché d’une troisième génération pour l’année-modèle 2012 et c’est la dernière que nous verrons. La voiture qui apparaît ici sur les images n’est pas tout à fait le dernier exemplaire de l’histoire; nous en avons vu quelques autres sur la chaîne de montage avant la cérémonie. Toutefois, la bonne nouvelle est que Volkswagen ne supprimera pas des centaines, voire des milliers d’emplois.

Si la Beetle a été éliminée, c’est en partie pour des raisons financières. La demande s’était estompée au cours des dernières années et le fait est que la compagnie peut engendrer plus d’argent ailleurs avec d’autres produits. Imaginez, seulement 48% du processus d’assemblage de la Beetle était automatisé, comparativement à plus de 70% pour d’autres véhicules Volkswagen plus récents.

L’usine de Puebla fabrique aussi la Jetta, tel que mentionné, de même que la Golf et le très populaire Tiguan. Un grand nombre d’ouvriers de la Beetle seront d’ailleurs transférés à la production de ce dernier, du moins au début.

Volkswagen a annoncé qu’un nouveau VUS sous-compact sera construit au Mexique dès l’an prochain en vue d’une commercialisation en Amérique du Nord et dans d’autres marchés. Ce modèle, vous l’aurez compris, deviendra le petit frère du Tiguan. Officiellement, il n’a pas encore de nom, mais on l’attend chez les concessionnaires à la toute fin de 2020 ou au début de 2021. Les gens de Volkswagen y réfèrent actuellement sous l’appellation Tarek – à ne pas confondre avec le concept de camionnette Tarok. Ce sera une espère de croisement entre le T-Cross et le T-Roc. Plus de détails seront fournis ultérieurement.

Parlant du Tarok, sa venue au Canada et aux États-Unis semble se confirmer. Il pourrait être vendu sous un nom différent, mais ce petit camion sera assemblé à Chattanooga, au Tennessee, à partir de la plateforme de véhicules électriques MEB de Volkswagen. Malheureusement, les détails à son sujet sont encore flous.

Par ailleurs, nous avons appris que la Volkswagen ID.3 n’est pas prévue initialement pour l’Amérique du Nord (incluant le Mexique), sans doute parce que la compagnie veut profiter de l’engouement des consommateurs pour les camionnettes. La gamme ID. comprendra également un VUS et un minibus. Nous en saurons davantage un peu plus tard.

Revenons à la Beetle, car il se pourrait qu’elle renaisse de ses cendres dans quelques années sous la forme d’un véhicule électrique qui nous paraîtra familier. Après tout, l’architecture MEB est capable de servir à une variété de modèles de tailles différentes.

Bref, la Volkswagen Beetle à moteur à combustion est morte, mais elle ne sera jamais oubliée. Elle nous laisse un bel héritage et fait de la place aux Volkswagen du futur.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×