Lexus RX 2020 : des changements mineurs pour demeurer dans le coup

Publié le 17 juillet 2019 dans Premiers contacts par Michel Deslauriers

Lexus est fière de dire qu’elle a inventé le multisegment de luxe en introduisant le RX 300 en 1998.

Ce dernier s’est avéré un succès immédiat, devenant rapidement le modèle le plus vendu de la marque. En 2018, il a représenté 29% des ventes totales chez Lexus autour du monde.

La compagnie peut-elle vraiment affirmer qu’elle a créé le segment? Il n’y a plus grand-chose distinguant un véhicule multisegment d’un VUS, mais à la base, un VUM est construit sur une plate-forme de voiture – le RX original et la berline Lexus ES partageaient la même architecture – alors qu’un VUS repose sur un design de châssis sur cadre. Techniquement, le RX est un multisegment et le Lexus GX, plus gros, est un véritable utilitaire sport. Donc, oui, le RX était innovateur à l’époque.

La génération actuelle du RX a été introduite pour le millésime 2016, alors que la variante RX L à empattement allongé, dotée d’une capacité de sept passagers, est apparue en 2018. Les deux reçoivent des améliorations pour l’année-modèle 2020, mais rien de réellement significatif. Pourquoi changer une recette populaire?

Photo: Michel Deslauriers

Meilleure rigidité

Le Lexus RX 2020 obtient une partie avant légèrement retouchée qui ne semble pas différente au premier regard, mais qui comprend tout de même un nouveau design du pare-chocs et du grillage de la calandre, alors que des blocs optiques à trois faisceaux à DEL sont désormais livrables. Les feux arrière, le diffuseur d’air du pare-chocs arrière, les sorties d’échappement et les jantes en alliage sont également nouveaux. Des changements subtils, mais des éléments visuels qui rapprochent le design du multisegment de celui des plus récents produits de la marque.

Pour rehausser la rigidité de la caisse du RX, les ingénieurs de Lexus ont appliqué des soudures par points au laser à la structure, près des poignées de porte arrière. Cela semble insignifiant, mais ces soudures supplémentaires ont permis une révision de la suspension arrière afin de réduire le roulis de caisse, le bruit et les vibrations, tout en améliorant la réactivité de la direction.

Aucun changement n’a été apporté sous le capot. Le RX mise donc toujours sur un V6 de 3,5 litres produisant 295 chevaux dans la variante à empattement ordinaire, et 290 dans le RX L. Il est boulonné à une boîte automatique à huit rapports et à un rouage intégral. L’économie de carburant est concurrentielle dans sa catégorie, avec une cote mixte ville/route de 10,8 L/100 – ou 11,1 dans le cas du RX L.

Photo: Toyota Canada Inc.

Les déclinaisons hybrides du RX sont intéressantes alors que leur motorisation développe une puissance totale de 308 chevaux et dispose d’une cote mixte de 7,9 L/100 km – 8,1 pour le RX L. Ces véhicules sont drôlement frugaux en conduite urbaine, où les moteurs électriques apportent une meilleure contribution. De plus, les transitions entre les moteurs à essence et électriques sont quasi imperceptibles.

Lors d’un bref essai du modèle 2020, pendant que l’on assistait à l’événement Lexus Milestones au Costa Rica soulignant le 30e anniversaire de la marque, il nous était impossible de discerner les améliorations apportées par la révision de la suspension, mais le modèle 2019 était déjà très efficace à ce chapitre. On doit noter ici que le RX ne repose pas sur la plate-forme TNGA récemment mise au point par la compagnie – étonnamment rigide, il faut le dire – qui sous-tend presque tous les nouveaux modèles Toyota et Lexus.

Photo: Toyota Canada Inc.

Intégration Android Auto

Le système multimédia du Lexus RX 2020 dispose de série d’un écran tactile de huit pouces, tandis qu’un écran de 12,3 pouces est livrable. La marque a effectué quelques améliorations à l’interface, dont des zones de boutons plus grosses et un logiciel de commande vocale plus performant. Toutefois, le pavé tactile monté sur la console centrale est toujours difficile à utiliser en conduisant.

Les propriétaires peuvent délaisser le système d’exploitation maison en branchant leur téléphone afin d’utiliser Apple CarPlay ou – du nouveau pour 2020 – Android Auto. Pour bien des consommateurs, cet ajout pourrait s’avérer l’amélioration la plus significative du RX. Le constructeur promet d’intégrer Android Auto dans ses autres modèles au cours des prochaines années, mais au moment d’écrire ces lignes, le RX est le seul véhicule Lexus à proposer Android Auto.

Photo: Toyota Canada Inc.

Le Lexus RX 2020 sera mis en vente cet automne, bien que les prix n’aient pas encore été annoncés. L’édition 2019 se détaille présentement entre 55 350 $ et 77 600 $, excluant les frais de transport et de préparation. Une fois de plus, des ensembles F SPORT sont disponibles sur les RX 350 et RX 450 h à empattement ordinaire, ajoutant une apparence plus agressive, un habitacle plus luxueux et une foule de caractéristiques de confort et de commodité supplémentaires. En revanche, ces ensembles sont chers.

Devrions-nous courir chez le concessionnaire et échanger notre RX de génération actuelle pour un modèle 2020? Pas vraiment. Cependant, les améliorations mineures permettront au multisegment de rester concurrentiel pendant quelques années encore, avant qu’un tout nouveau RX de cinquième génération soit dévoilé. Et il est construit ici même au Canada.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Lexus RX 2020
Version à l'essai 350
Fourchette de prix n.d.
Prix du modèle à l'essai n.d.
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 6 ans/110 000 km
Consommation (ville/route/observée) n.d.
Options n.d.
Modèles concurrents Acura MDX, Audi Q7, BMW X5, Buick Enclave, Infiniti QX60, Jeep Grand Cherokee, Land Rover Discovery, Lincoln Nautilus, Mercedes-Benz GLE, Volvo XC90
Points forts
  • Motorisations douces et efficaces
  • Beaucoup d’espace (sauf dans la troisième rangée du RX L)
  • Fiabilité et valeur de revente élevée
Points faibles
  • Manque de caractère
  • Variante RX L pas vraiment plus polyvalente
  • Ensembles F SPORT chers
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Le RX conventionnel est raisonnablement énergivore, alors que l’hybride est particulièrement frugal en ville.
Confort 4.0/5 Excellente qualité de roulement et bon confort, beaucoup d’espace à l’avant et dans la deuxième rangée.
Performances 3.5/5 Accélérations musclées dans le cas des deux motorisations, sans compromis de performances pour la version hybride.
Système multimédia 3.5/5 Interface distrayante en conduite, mais au moins, le RX profite de l’intégration d’Apple CarPlay et d’Android Auto.
Agrément de conduite 3.5/5 Le RX mise sur le confort et roulement et le raffinement avant la tenue de route sportive.
Appréciation générale 4.0/5 Le modèle le plus populaire de Lexus, et de façon discutable, le mieux réussi également.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×