Le Land Rover Defender fait son grand retour

Publié le 10 septembre 2019 dans Nouveaux modèles par Guillaume Rivard

On nous l’annonçait depuis un bon bout de temps. Aujourd’hui, le tout nouveau Land Rover Defender confirme son grand retour avec une première mondiale au Salon de l’auto de Francfort 2019.

VUS de choix pour les amateurs d’expéditions et les organismes humanitaires depuis sept décennies, ce véhicule emblématique a été réinventé de fond en comble, à commencer par sa plateforme D7x en aluminium conçue pour affronter les conditions les plus extrêmes.

Silhouette unique
Esthétiquement, on le reconnaît tout de suite comme un membre de la famille Land Rover, mais le Defender adopte une silhouette carrée et unique. D’ailleurs, aucun des panneaux n’est partagé avec un autre produit de la gamme. Les porte-à-faux très courts lui donnent d’excellents angles d’approche (38 degrés) et de départ (40 degrés), tandis que le hayon à ouverture latérale et le pneu de secours fixé dessus perpétuent la tradition.

La version Defender X se démarque par ses garnitures noires contrastantes et, pour la première fois chez Land Rover, une pellicule protectrice satinée peut être installée pour ne pas abîmer la peinture. Quant aux roues, 12 modèles figurent au menu et leur diamètre varie de 18 à 22 pouces.

Photo: Land Rover

Deux modèles
Le Land Rover Defender 110 à empattement allongé est disponible avec sept places, quatre ensembles différents (Explorateur, Aventure, Campagne et Urbain) et pas moins de 170 accessoires individuels, tandis que le Defender 90 à empattement régulier compte cinq places et l’option d’un toit rétractable en tissu – idéal pour les safaris. Dans certains cas, il sera possible d’ajouter un strapontin entre les deux sièges avant.

L’habitacle se veut un beau mélange de robustesse et de sophistication, avec des éléments structuraux exposés et un nouveau système d’infodivertissement appelé PIVI Pro sur un écran tactile de 10 pouces. L’instrumentation numérique derrière le volant mesure 12,3 pouces. Le choix de matériaux et de finitions à bord est immense et permet de créer un décor personnalisé.

Photo: Land Rover

Redoutable conquérant
Le Land Rover Defender mise également sur un nouveau système Terrain Response configurable avec détection de passage à gué, un boîtier de transfert à deux vitesses, un différentiel central verrouillable ainsi qu’un différentiel arrière actif et verrouillable. La fameuse technologie ClearSight, qui affiche à l’écran une vue des roues avant comme s’il n’y avait pas de moteur, ainsi que le contrôle de progression tout-terrain facilitent encore plus la conduite hors route.

Sa charge utile de 900 kilos (1 984 livres) dans l’habitacle et jusqu’à 300 kilos (661 livres) sur le toit s’accompagne d’une capacité de remorquage de 3 720 kilos (8 201 livres). Possédant une garde au sol inégalée de 29,1 centimètres, le Defender peut en outre traverser des cours d’eau d’une profondeur allant jusqu’à 90 centimètres.

Photo: Land Rover

Quant à la motorisation, les clients canadiens auront deux possibilités : le P300 de 296 chevaux (moteur turbocompressé à quatre cylindres) et le P400 de 395 chevaux (moteur à six cylindres avec système hybride léger). Le premier accélère de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes et le second, en 6,1 secondes.

Une foule d’autres commodités, technologies et aides à la conduite dernier cri sont au programme. On vous en reparlera plus en détail à la suite de notre premier contact, c’est promis.

Assemblé en Slovaquie, le Land Rover Defender 110 sera en vente à compter du printemps 2020, suivi un peu plus tard du Defender 90. Le prix débute à 65 300 $ en version de base S et grimpe à 93 600 $ pour la version X.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×