La Kia Stinger pourrait ne pas revenir

Publié le 23 septembre 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Alors que les berlines se font de plus en plus tasser par les véhicules utilitaires, on apprend que la Kia Stinger est menacée d’extinction parce qu’elle ne répond pas tout à fait aux attentes du constructeur coréen. Autrement dit, sa première génération pourrait être la dernière.

Voici ce qu’avait à dire au site CarAdvice.com le vice-président et chef du design de Kia en Europe, Gregory Guillaume, dans le cadre du Salon de l’auto de Francfort : « Au moment où l’on se parle, je ne suis pas certain qu’elle connaisse autant de succès que nous l’espérions. Bien sûr, nous ne nous attendions pas à en vendre des tonnes, car ça reste un modèle phare, mais voulions faire bonne figure au moins en Amérique, le marché où nous croyons qu’elle a le plus de chances de réussir. Nos attentes étaient très élevées là-bas et c’est vraiment difficile de percer dans ce genre de créneau. »

Pour cette dernière raison, Guillaume souhaite que Kia donne une deuxième chance à la Stinger. Il cite en exemple l’Audi A8, qui a dû patienter trois générations avant d’être considérée comme une vraie rivale des BMW Série 7 et Mercedes-Benz Classe S dans le segment des berlines de luxe pleine grandeur.

Photo: Caleb Gingras

Après une première année somme toute respectable, les chiffres de la Stinger sont déjà en baisse marquée des deux côtés de la frontière. Jusqu’ici en 2019, il s’est vendu 750 exemplaires au Canada et 6 921 aux États-Unis. C’est nettement moins que les réputées – et coûteuses – Allemandes qu’elle aspire à ébranler.

Guillaume reconnaît que les berlines ont la vie dure en ce moment, mais son bébé, comme il l’appelle, a le style et les qualités pour s’imposer. C’est surtout son positionnement dans le marché et son prix par rapport aux autres modèles Kia (de 39 995 $ à 53 605 $ chez nous) qui lui nuisent.

Photo: Caleb Gingras

Enfin, le haut dirigeant laisse planer un retour sous une forme différente et évoque du même souffle l’électrification des véhicules, une tendance de plus en plus forte. Est-ce que la Stinger délaissera ses turbos pour un moteur électrique? Il est encore beaucoup trop tôt pour le dire, mais une chose est sûre : aucun amateur de voitures qui se respecte ne désire la mort de la Stinger.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×