Mercedes-Benz GLE 2020 : toujours plus gros

Publié le 3 octobre 2019 dans Premiers contacts par Germain Goyer

En 1997, alors que le sigle VUS était encore abstrait pour bien des gens, Mercedes-Benz a défriché en osant proposer le tout premier ML. Considéré comme un VUS intermédiaire, il était assemblé sur un châssis à échelle. Rien de plus traditionnel pour ce véhicule qui a très mal vieilli.

Vingt-trois ans plus tard, le constructeur allemand débarque avec une quatrième génération de celui qui porte le nom GLE depuis 2015. Et Le Guide de l’auto s’est déplacé dans la région de Toronto pour en faire l’essai.

Turbo ou turbo
Bien que ça puisse paraître invraisemblable pour un véhicule de cette taille, on retrouve un moteur à quatre cylindres sous le capot du GLE 350 4Matic. En effet, pour cette version de base, il s’agit d’un bloc à quatre cylindres de 2,0 L qui est pimenté par la turbocompression, ce qui lui permet de générer 255 chevaux et 273 livres-pied. Loin d’être vigoureux, il n’en donne pas plus que ce que le client en demande.

Photo: Germain Goyer

Les consommateurs peuvent aussi opter pour la version GLE 450 4Matic. Cette dernière est animée par un moteur à six cylindres en ligne de 3,0 L. La turbocompression l’accompagne également. Quant à sa puissance et à son couple, ils s’élèvent respectivement à 362 chevaux et 369 livres-pied. Grâce à la technologie EQ Boost qui est formée d’une batterie de 48 volts, la puissance et le couple grimpent de 21 chevaux et de 184 livres-pied. Là, on commence à jaser.

Ces deux moteurs sont jumelés à une transmission automatique à neuf rapports qui agit efficacement. Rien à redire de ce côté.

Photo: Germain Goyer

AMG
Impossible de dissocier les lettres AMG de la marque Mercedes-Benz. Comme une panoplie de modèles offerts par ce constructeur, le GLE profite également du traitement AMG. Sa motorisation est basée sur le même bloc de 3,0 L qui loge sous le capot du GLE 450 4Matic. La puissance passe à 429 chevaux et 384 livres-pied grâce à deux turbocompresseurs et un compresseur auxiliaire électrique.

Cette version sera mise à l’essai plus tard.

Une troisième rangée de sièges
Pour la première fois, le GLE peut maintenant être équipé d’une troisième rangée de sièges. Cette option de 2 400 $ est rendue possible grâce à l’empattement qui a été allongé de 80 mm comparativement au modèle de précédente génération. Cela dit, il est raisonnable d’affirmer qu’il s’agit de sièges d’appoint. On ne souhaite à personne d’avoir à s’y asseoir sur une distance dépassant quelques kilomètres.

Photo: Germain Goyer

MBUX
D’abord introduit dans la nouvelle Classe A, le système d’infodivertissement de dernière génération de Mercedes-Benz se trouve aussi dans le GLE 2020. Il s’étend sur deux écrans de 31,2 centimètres disposés côte à côte. Celui de droite, qui se situe au centre de la planche de bord, est tactile. Absolument tout y est regroupé.

Les icônes sont grosses et claires. La navigation au fil des menus est facile. On apprécie également que la route sur laquelle on circule soit affichée sur l’écran central avec des données comme les adresses postales ou les panneaux routiers. C’est réussi sur toute la ligne.

Si certains constructeurs de véhicules de luxe, dont Lexus, s’en inspiraient, le monde se porterait mieux.

Photo: Germain Goyer

E-Active Body Control
Le nouveau GLE se distingue également par ses suspensions optionnelles. Or, cet ensemble baptisé E-Active Body Control coûte près de 7 000 $. Son rôle est d’ajuster de manière individuelle et indépendante chacune des roues. C’est ce système aussi qui permet au véhicule de sautiller afin de se désembourber. On a bien hâte de le tester dans un épais banc de neige du Québec. Mais attention, mal de cœur assuré après quelques bonds!

De ce fait, le but est d’éliminer les effets négatifs de la conduite d’un véhicule haut et lourd. Autrement dit, on tente de lui procurer une conduite qui se rapproche de celle d’une voiture. Ça nous paraît quelque peu paradoxal. Alors pourquoi ne pas simplement acheter une Classe E familiale?

Photo: Germain Goyer

Et si l’on pensait un peu à l’avenir?
Le GLE est bourré de technologies. Des systèmes qui fonctionnent bien en ce moment, certes, mais comment évolueront-ils? Comme n’importe quoi, viendra un moment où ils briseront. Si cette technologie est coûteuse à l’achat, elle ne le sera assurément pas moins dans quelques années alors qu’il faudra la remplacer après un bris.

Si l’on peut aujourd’hui trouver un ML âgé d’une dizaine d’années qui est à vendre pour une somme grosso modo dix fois inférieure à celle du prix d’un neuf, c’est un signe que la dépréciation est présente. Et l’un des facteurs qui tend à faire baisser autant le prix, c’est justement en raison des coûts d’entretien. Autrement dit, si vous n’avez pas les moyens d’acquérir un véhicule de luxe neuf comme le GLE, vous avez encore moins les moyens d’en acheter un d’occasion et d’assumer les frais d’entretien exorbitants. Même si la tentation est souvent on ne peut plus forte.

Le GLE est 350 4Matic 2020 est offert à partir de 64 000 $. Si l’on choisit la version GLE 450 4Matic et que l’on coche quelques options, la facture peut aisément dépasser 100 000 $.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Mercedes-Benz GLE 2020
Version à l'essai 450 4Matic
Fourchette de prix 68 000 $ – 84 000 $
Prix du modèle à l'essai CA$84,000
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 12.8 / 9.5 / n.d. L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Acura MDX, Audi Q7, Audi Q8, BMW X5, BMW X6, Buick Enclave, Infiniti QX60, Land Rover Discovery, Lexus GX, Lexus RX, Lincoln Nautilus, Maserati Levante, Porsche Cayenne, Volvo XC90
Points forts
  • Le système MBUC fonctionne merveilleusement bien
  • Système 4Matic efficace
  • Moteur à six cylindres puissant
Points faibles
  • Troisième rangée de sièges inutile
  • Coût élevé des options
  • Moteur à quatre cylindres un peu juste
  • Incertitude quant à la durée de vie des nombreux éléments technologiques
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Correcte, sans plus
Confort 4.0/5 À l’exception de la troisième rangée, le Mercedes-Benz GLE est confortable dans l’ensemble.
Performances 3.0/5 Le moteur à quatre cylindres n’est pas ce qu’il y a de plus approprié pour un VUS de ce format.
Système multimédia 5.0/5 Le système MBUX frôle la perfection.
Agrément de conduite 4.0/5 La transmission à neuf rapports rend la conduite plutôt agréable.
Appréciation générale 4.0/5 Pour en profiter pleinement, il faut opter pour la motorisation à six cylindres. À long terme, un bémol s’impose tout de même quant à la durée de vie de la technologie qui l’équipe.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×