Déjà des problèmes pour le Lincoln Aviator

Publié le 7 octobre 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Le nouveau Lincoln Aviator 2020 est arrivé sur le marché cet été en espérant ravir des acheteurs aux marques de luxe importées tout en conservant sa clientèle établie. Or, ça semble assez mal parti.

On ne parle pas vraiment des ventes puisque le véhicule est encore tout frais dans les cours de concessionnaires. Il s’agit plutôt de problèmes de qualité qui ont été signalés par des clients et même le magazine Consumer Reports, qui s’est récemment procuré un Aviator.

« En montant à bord, l’indicateur de vitesse et le compte-tours se sont mis à fonctionner d’une drôle de façon. Sur la route, de gros bogues sont soudainement survenus avec l’affichage derrière le volant. C’était difficile de savoir ce que l’on faisait », raconte le directeur des essais automobiles chez Consumer Reports, Jake Fisher.

Simple erreur de logiciel? Peut-être, mais ce n’est pas tout…

Voici une liste de défauts d’assemblage soulignés au site The Truth About Cars par un acheteur potentiel qui s’est pointé chez un concessionnaire Lincoln : une portière mal alignée, des moulures latérales qui se décollent juste avec un doigt, un montant de toit central qui sonne louche, un hayon qui se referme difficilement, une vitre latérale arrière dont on aperçoit le rebord et une peinture en peau d’orange à certains endroits.

Photo: Lincoln

Sur Facebook, un propriétaire mentionne que la boîte automatique est restée au point mort en voulant partir d’une intersection. Un autre s’est plaint de l’écran multimédia qui devient noir sans raison.

Laurel Spencer, une cliente en Illinois, a confié au site Detroit Free Press que son Aviator lui a causé tellement de problèmes qu’elle souhaite s’en débarrasser.

« J’ai eu mon premier problème moins de 24 heures après être sortie de la cour du concessionnaire : le toit ouvrant coulait, dit-elle. Une semaine plus tard, les ceintures ne marchaient plus. Maintenant, ça fait une semaine que le véhicule est au garage pour des bogues électroniques qui font déclencher l’avertisseur de collision même sur une route déserte. Le frein de stationnement s’est activé pendant que je conduisais et les commandes des sièges ont cessé de fonctionner à un moment donné. »

Photo: Lincoln

Une porte-parole de Lincoln, Angie Kozleski, est intervenue depuis ce temps pour mentionner que des contrôles de qualité et des inspections supplémentaires étaient en train de se faire dans le cadre du lancement du Lincoln Aviator.

« Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour nous assurer que l’Aviator soit construit en respectant les niveaux de qualité et de conception auxquels s’attendent nos clients », a-t-elle dit..

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×