Étude : les VUS sont moins dangereux pour les voitures

Publié le 15 octobre 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Les VUS d’aujourd’hui ne constituent plus une menace sérieuse pour la sécurité des conducteurs de plus petits véhicules, selon une nouvelle étude de l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), l’organisme américain en charge des tests de collision.

Cependant, en raison de leur importante différence de poids, les camionnettes posent toujours un grand danger pour les voitures.

L’IIHS nous apprend que, au début des années 1990, les personnes à bord des voitures et des fourgonnettes avaient 132% plus de chances de mourir dans une collision avec un VUS qu’avec une autre voiture ou fourgonnette. Mais de 2013 à 2016, le taux de mortalité de ces conducteurs impliqués dans un accident avec un VUS n’était supérieur que de 28%.

Photo: Adobe stock

Les chercheurs de l’IIHS attribuent cette nette amélioration aux structures plus solides et aux coussins gonflables latéraux plus présents dans les voitures et les fourgonnettes modernes, ainsi qu’aux designs des nouveaux VUS qui abaissent leur devant pour mieux s’aligner avec les zones d’absorption d’énergie des voitures.

« Les petites voitures avaient l’habitude d’obtenir les pires résultats à nos tests de collision, mais elles ont fait de gros progrès ces dernières années », souligne Joe Nolan, vice-président principal de la recherche sur les véhicules à l’IIHS et co-auteur de l’étude.

En revanche, le taux de décès des conducteurs de voitures dans des accidents impliquant une camionnette a augmenté de 1989 à 2008 avant de connaître une diminution au cours de la dernière décennie. De 2013 à 2016, les camionnettes étaient quand même 2,5 fois plus susceptibles de tuer un conducteur de voiture ou de fourgonnette qu’un véhicule de taille semblable.

Évidemment, les camionnettes sont beaucoup plus lourdes pour des raisons utilitaires, mais les recherches de l’IIHS indiquent qu’on pourrait atténuer les collisions avec les voitures en les allégeant, et ce, sans sacrifier la protection de leurs propres occupants.

« Des designs mieux pensés qui gèrent plus efficacement les forces d’un impact, jumelés à des systèmes d’évitement de collision plus présents, font en sorte que le poids d’un véhicule est moins important de nos jours, affirme Nolan. C’est donc dire qu’alléger les véhicules les plus lourds – par exemple en remplaçant l’acier par l’aluminium – permettrait à la fois de réduire leur consommation de carburant et d’améliorer la sécurité des autres usagers de la route sans compromettre celle de leurs occupants. »

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×