Le Mitsubishi MI-TECH est un autre dune buggy électrique

Publié le 23 octobre 2019 dans Tokyo par Guillaume Rivard

Mitsubishi a enfin jeté toute la lumière sur le mystérieux véhicule-concept dont on avait eu un aperçu il y a quelques semaines. Au Salon de l’auto de Tokyo 2019, le nouveau MI-TECH a en effet été dévoilé en première mondiale.

Réitérant son engagement en matière d’électrification, plus particulièrement les véhicules hybrides rechargeables, le constructeur nippon nous dit que ce petit VUS conceptuel – qui rappelle définitivement le Volkswagen ID. Buggy présenté en mars à Genève – signale l’expansion et la diversification de sa gamme de véhicules électrifiés.

Mitsubishi parle de nouveaux VUS compacts et intermédiaires qui verront le jour d’ici 2022.

Moins gros que l’Outlander PHEV, le MI-TECH exploite un nouveau groupe motopropulseur à quatre moteurs électriques, chacun contrôlant une roue. Quand la batterie s’épuise, ce n’est pas un moteur à essence qui la recharge, mais plutôt une petite génératrice à turbine pouvant fonctionner avec toutes sortes de carburants. Aucun chiffre n’a été donné concernant la puissance ou l’autonomie, malheureusement.

Photo: Mitsubishi

En conduite hors route, lorsque deux des roues perdent de leur adhérence, le système transfère le couple aux deux autres qui sont toujours bien en contact avec le sol pour que le véhicule puisse continuer à rouler normalement. Les étriers de freins sont électriques eux aussi, ce qui permet selon Mitsubishi de freiner plus rapidement et avec plus de précision.

À l’instar des précédents concepts de Mitsubishi, tels que l’Engelberg Tourer et l’e-EVOLUTION, le MI-TECH est un exercice de style qui n’a rien à voir avec un modèle de série. Il prend la forme d’un véhicule biplace décapotable de type dune buggy conçu pour s’aventurer dans toutes sortes d’environnements.

Au-delà du toit et des portières qui manquent, l’audacieux design se caractérise notamment par divers accents cuivrés, un placage satiné sur la calandre, des phares et des feux arrière en forme de T, des plaques de protection, des marchepieds latéraux et d’énormes élargisseurs d’ailes au fini contrastant qui abritent des pneus tout aussi surdimensionnés. Les deux coques à l’arrière des sièges arborent des éléments en forme de turbine qui évoquent ladite génératrice.

Photo: Mitsubishi

Dans l’habitacle épuré, la planche de bord très horizontale comprend des boutons en touches de clavier. Une drôle de poignée sert à reposer la main pour mieux les utiliser. Il y a un petit écran numérique derrière le volant, mais ce qui impressionne le plus, c’est assurément le gigantesque affichage tête haute sur le pare-brise. Une foule d’informations sur le véhicule et les conditions du terrain peuvent être visualisées.

Le Mitsubishi MI-TECH inaugure également une nouvelle technologie de conduite semi-autonome qui fonctionne non seulement sur l’autoroute et les routes secondaires, mais aussi sur les chemins non pavés.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×