Les Toyota Camry et Avalon auront enfin un rouage intégral

Publié le 13 novembre 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Alors que la neige a maintenant enseveli le Québec, Toyota a une très bonne nouvelle à partager aux automobilistes : sa populaire Camry et sa grande berline Avalon seront bientôt disponibles toutes les deux avec un rouage intégral.

Malheureusement, il sera impossible d’en profiter cet hiver, car la première n’arrivera qu’au début du printemps (comme modèle 2020) et la seconde, à l’automne (modèle 2021).

Il s’agira de la première Camry à quatre roues motrices depuis la Camry AllTrac offerte entre 1988 et 1991.

Avec cet ajout important, Toyota espère sans doute freiner l’effondrement des ventes de voitures au profit des VUS et des multisegments en Amérique du Nord, comme Nissan et Mazda l’ont fait dernièrement en lançant les nouvelles Altima et Mazda3, respectivement.

Le RAV4 et le Highlander mis à contribution
Le plus grand des constructeurs japonais avait fait un premier pas l’an dernier avec la Prius e-AWD, mais cette fois-ci, on parle d’un système différent avec contrôle dynamique du couple emprunté au nouveau RAV4. Il peut transférer la moitié du couple du moteur aux roues arrière lors des départs arrêtés ou en cas de patinage des roues avant.

Dans les autres situations, par exemple à vitesse de croisière sur une route sèche, l’arbre de transmission se désaccouple du différentiel pour prioriser un mode à traction qui économise du carburant. Le système se réengage toutefois dès qu’un besoin d’adhérence supplémentaire se fait sentir.

Photo: Toyota

Pour rendre le tout possible, Toyota a dû apporter des changements à sa plateforme globale TNGA, car il n’était pas prévu à l’origine que les Camry et Avalon de nouvelle génération offriraient des modèles avec rouage intégral. La suspension arrière à bras multiples a été adaptée, tandis que l’arbre de transmission est une version modifiée de celui du nouveau Highlander 2020. Il a aussi fallu modifier la structure du plancher, installer un frein de stationnement électronique et changer la forme du réservoir d’essence. La hauteur du plancher du coffre et celle de la banquette arrière restent toutefois les mêmes.

Dans le cas de la Camry, le poids augmente de 75 kg (165 livres) par rapport aux modèles à traction.

Dommage pour les amateurs du V6 de 301 chevaux, le rouage intégral sera disponible uniquement avec le moteur à quatre cylindres de 2,5 L, qui produit un maximum de 205 chevaux via une boîte automatique Direct Shift à huit rapports.

Mentionnons en terminant que les Toyota Camry (versions LE, XLE, SE et XSE) et Avalon (Limited) à rouage intégral seront des modèles exclusifs à l’Amérique du Nord. Par ailleurs, il n’y aura pas de changements quant et aux équipements déjà proposés.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×