À l'essai cette semaine : la Ford Mustang Shelby GT500 de 760 chevaux

Publié le 17 novembre 2019 dans Pleins feux sur par Marc Lachapelle

En parallèle et en contraste avec le dévoilement de la Mustang Mach E électrique, Ford a invité le Guide de l’auto à faire un premier essai de la nouvelle Shelby GT500 sur quelques-unes des légendaires routes des canyons californiens.

On pourra donc se mesurer aux 760 chevaux et 625 livres-pied de couple de son V8 surcompressé de 5,2 litres, le moteur le plus puissant jamais boulonné sous le capot d’une Ford de série.

Tout ce muscle n’aura jamais été aussi bien harnaché et contrôlé dans une Mustang. Le moteur de la GT500, une version suralimentée du V8 de sa sœur, la GT350, profite effectivement d’une toute nouvelle boîte de vitesses Tremec à double embrayage et 7 rapports, de freins Brembo plus grands, avec des étriers à 6 pistons pour pincer les disques de 420 mm et d’une suspension retouchée, avec amortisseurs à variation magnétique. Entre autres raffinements.

Photo: Ford

Puisque nos essais se dérouleront uniquement sur les routes californiennes, si invitantes et sinueuses qu’elles soient, nous ne pourrons évidemment pas explorer librement les limites de cette bête chaussée de larges pneus Michelin conçus juste pour elle. Avec un peu de chance, on trouvera peut-être une section désertée qui nous permettra d’invoquer le mode Départ-canon de la nouvelle boîte Tremec TR9070 pour avoir au moins un aperçu des prouesses en accélération de la GT500.

Il faudra par contre attendre d’avoir accès à un circuit pour mettre à l’essai des GT500 dotées du groupe optionnel qui inclut des tourelles de suspension avant réglables et un aileron. À plus forte raison celui qui ajoute un immense aileron arrière et des roues de 20 pouces en fibre de carbone plus larges, chaussées de pneus Pilot Sport Cup 2 encore plus mordants, tout en faisant disparaître les sièges arrière. Qui sait, ils en auront peut-être quand même une, pour nous surprendre!

Photo: Ford

En prime, nous allons conduire aussi la Shelby GT350 qui a profité d’une série de retouches pour 2020. Question de savoir si les 526 chevaux de son V8 Voodoo atmosphérique, avec son vilebrequin à manetons plats, sont vraiment suffisants et si la différence de poids de près de 150 kilos est perceptible en conduite, sur la route.

Voilà des missions délicates dont nous allons nous charger avec le plus grand plaisir, pour vous faire ensuite part de nos impressions et conclusions le plus tôt possible.

En vidéo : Gabriel Gélinas présente la Ford Mustang Shelby GT500 2020

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×