Cadillac XT6 2020 : mieux vaut tard que jamais

Publié le 25 novembre 2019 dans Essais par Jacques Bienvenue

En peu de temps, la marque Cadillac a rejoint ses rivales en étoffant sa gamme de modèles d’utilitaires qui lui manquaient cruellement. Dernier en liste, le grand XT6 n’est pas le moindre.

Dans l’univers des utilitaires de luxe de taille moyenne, le Cadillac XT6 était attendu. C’est la pièce manquante d’un puzzle qui permet désormais à cette marque centenaire de General Motors de combler un vide entre le XT5 compact et son mastodonte, l’Escalade.

Auparavant, faute de trouver ce genre de véhicule au sein de la gamme Cadillac, de nombreux acheteurs se tournaient vers le Lexus RX L, l’Acura MDX ou le Mercedes-Benz GLE, les trois modèles du genre les plus populaires, ou encore vers leurs rivaux.

Pour ces acheteurs, un intérieur à 6 ou 7 places constituait un critère de sélection primordial, tout comme une capacité de remorquage substantielle d’ailleurs. Avec son intérieur à 5 places, le XT5 était disqualifié derechef, alors que l’Escalade paraissait inutilement gros et gourmand.

Photo: Cadillac

Le XT6 2020 répond maintenant à ces attentes puisque cet élégant VUS, qui s’intercale entre le XT5 et l’Escalade, dispose d’un habitacle à 6 ou 7 places, selon l’aménagement choisi, et d’une capacité de remorquage de 1 814 kg (4 000 lb).

Cadillac cible visiblement une clientèle jeune — jeunes de coeur, à tout le moins — avec ce nouveau venu. Voilà pourquoi les dirigeants de la marque ont recruté les frères Anthony et Joe Russo pour réaliser un message publicitaire télévisé de style hollywoodien, qui rappelle leurs plus récentes réalisations, des films de grande envergure comme « Avengers: Endgame ». Cette publicité percutante, que l’on voit ces jours-ci au petit écran, met justement en valeur un habitacle assez vaste pour accueillir... « la gang » !

L’entre-deux tant attendu

Ce VUS à châssis monocoque partage l’architecture du XT5; une architecture commune à plusieurs produits GM, à commencer par le Chevrolet Traverse et le GMC Acadia, deux autres VUS à trois rangées de sièges. Par ses dimensions, le XT6 s’apparente davantage au GMC qu’au Chevrolet, qui est beaucoup plus long (3,1 m contre 2,9).

On croirait que cette différence se reflète dans le dégagement pour les jambes des occupants de banquette arrière de ces deux véhicules, car il est nettement supérieur dans le Chevrolet (851 mm contre 750 pour le XT6). Toutefois, on se réjouit de constater qu’il y a plus de dégagement pour les jambes à la seconde rangée dans le Cadillac (994 mm contre 786).

La vraie différence se trouve au niveau du coffre, celui du Chevrolet étant beaucoup plus volumineux. Son volume utile varie de 651 à 2 789 L, alors que celui du Cadillac va de 356 à 2 228 L, selon l’usage que l’on fait des sièges de la seconde et de la troisième rangée.

Photo: Cadillac

Cela dit, les amateurs de beaux meubles seront très heureux d’avoir un XT6 à leur disposition lors de leur prochaine tournée des antiquaires. Bien sûr, lorsque la banquette arrière est en place, il reste peu d’espace derrière pour de petits bagages. Et pourtant, il y en a deux fois plus que dans un Lexus RX 350L, le VUS qui est le plus vendu dans ce créneau malgré des cotes de volume utiles inférieures (176-1 656 L). D’ailleurs, il suffira de rabattre les dossiers de la banquette arrière et des sièges de la rangée centrale pour découvrir un volume de 35% supérieur à ce dont on dispose dans le Lexus.

Moteur bien connu

Côté motorisation, le XT6 partage un moteur bien connu. Ce V6 de 3,6 L qu’on surnomme LGX produit 310 ch et 271 lb-pi de couple. Voilà amplement de puissance pour permettre à ce véhicule de 2 t d’accélérer de 0 à 100 km/h en 7 s et des poussières. Avec un poids pareil et ces performances enlevantes, il faut cependant s’attendre à une consommation élevée. La cote moyenne de 11,8 L/100 km annoncée par ÉnerGuide le confirme, tout comme la moyenne de 11 L que nous avons relevée au terme d’un essai automnal.

Photo: Cadillac

Fait à noter, ce moteur sert également au XT5, mais on le retrouve aussi, mais avec des configurations plus ou moins différentes, sous le capot d’une foule d’autres produits GM, qui vont des berlines Cadillac CT6 et Buick LaCrosse aux utilitaires Chevrolet Blazer et GMC Acadia, en passant par le coupé sport Chevrolet Camaro.

Comme pour le XT5, ce V6 est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 9 rapports qui transmet la puissance aux quatre roues qu’entraîne une transmission intégrale réactive. GM n’offre pas de XT6 à deux roues motrices au Canada, contrairement aux États-Unis.

Alors que le moteur et la boîte de vitesses sont les mêmes pour les deux versions constituant la gamme du XT6, les versions Luxe haut de gamme et Sport, cette dernière bénéficie d’un rouage intégral différent. Appelé « Sport Control », ce rouage a fait ses débuts il y a deux ans sur le Buick Envision. Il dispose d’un différentiel à double embrayage avec un système de vectorisation du couple servant à répartir le couple entre les quatre roues de manière transparente et plus rapidement pour mieux répondre aux besoins du moment. À cela s’ajoutent des réglages spécifiques de l’amortissement du châssis, qui rendent la suspension du XT6 légèrement plus ferme, juste assez pour justifier l’appellation Sport.

Photo: Cadillac

Un luxe assumé

Le XT6 se veut luxueux comme le suggèrent les garnitures contrastantes en bois exotique ou en fibre de carbone garnissant l’élégant tableau de bord, mais aussi le volant chauffant automatique, les sièges avant chauffants et ventilés automatiques, les sièges chauffants de la seconde rangée offerts avec l'ensemble « Confort et qualité de l’air », cette superbe sellerie de cuir semi-aniline qui fait partie de l’ensemble optionnel « Platinum », ou encore cette impressionnante chaîne audio Bose Performance à 14 haut-parleurs qui ravira tout mélomane.

Des dossiers rabattables à commande électrique pour la troisième rangée et une fonction de siège rabattable à distance pour la deuxième rangée, tous de série, facilitent la vie aux utilisateurs de ce véhicule, tout comme le système à bascule et coulisse du siège de la rangée centrale conçu pour faciliter l’accès aux places arrière.

Le XT6 offre également une variété de dispositifs d'aide à la conduite, dont un régulateur de vitesse adaptatif très sophistiqué et un système de vision nocturne novateur. Certains des dispositifs d’aide à la conduite sont cependant très intrusifs et nécessitent plus de raffinement, une critique qui s’adresse tristement à plusieurs modèles rivaux de ce Cadillac, il faut le reconnaître.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Cadillac XT6 2020
Version à l'essai Luxe haut de gamme
Fourchette de prix 60 998 $ – 63 798 $
Prix du modèle à l'essai 60 998 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 6 ans/110 000 km
Consommation (ville/route/observée) 13,5 / 9,7 / 11,0 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Acura MDX, Audi Q7, BMW X5, Buick Enclave, Infiniti QX60, Land Rover Discovery, Lexus GX, Lexus RX, Lincoln Aviator, Lincoln Nautilus, Volvo XC90
Points forts
  • Silhouette élégante
  • Finition soignée et luxueuse
  • Capacité de remorquage intéressante
Points faibles
  • Systèmes d’aide à la conduite intrusifs
  • Groupes optionnels coûteux
  • Consommation élevée
Fiche d'appréciation
Consommation 3.0/5
Confort 4.0/5
Performances 4.0/5
Système multimédia 4.0/5
Agrément de conduite 4.0/5
Appréciation générale 4.0/5
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×