Le père de Lance Stroll voudrait une part majoritaire d’Aston Martin

Publié le 5 décembre 2019 dans Actualité par Guillaume Rivard

Le riche homme d’affaires canadien Lawrence Stroll, propriétaire du Circuit Mont-Tremblant et de l’écurie de F1 Racing Point où évolue son fils Lance, est à la tête d’un consortium qui désire acquérir une part majoritaire du constructeur automobile britannique Aston Martin, selon ce que rapporte Autocar et le site racefans.net.

Ce dernier avance que Racing Point pourrait changer de nom pour Aston Martin si la transaction venait à passer.

Actuellement, le plus gros investisseur d’Aston Martin est une firme appelée Strategic European Investment Group. Celle-ci a même augmenté ses parts de 3% en août. Aucune des parties n’a émis de commentaires pour l’instant.

Aston Martin, qui commandite également l’écurie Red Bull, a vu ses ventes de voitures baisser considérablement, au point où les trois premiers trimestres de l’année 2019 se sont soldés par une perte de 156 M$.

L’idée de s’associer à un autre groupe automobile a déjà été rejetée dans le passé, mais l’aide d’un gros joueur comme Lawrence Stroll pourrait faire le plus grand bien à la marque. D’ailleurs, son action à la bourse de Londres était jeudi en hausse de 17%.

Aston Martin compte aussi regarnir ses coffres avec la commercialisation de son premier VUS, le DBX, qui sera produit en début d’année prochaine et qui vise à attirer davantage de femmes. Il peut être commandé dès maintenant à partir de 189 900 $ aux États-Unis (incluant trois ans d’entretien). Son prix canadien reste à confirmer.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×