Ram 2500 Longhorn 2019 : fort comme un bœuf

Publié le 10 décembre 2019 dans Essais par Germain Goyer

Pour 2019, Ram a complètement modernisé la déclinaison 2500 de sa camionnette pleine grandeur. Et nous l’avons mise à l’essai.

Pour l’année-modèle 2019, FCA a éliminé le moteur Hemi de 5,7 L du catalogue pour le Ram 2500. Désormais, le moteur de base est un V8 Hemi de 6,4 L dont la puissance et le couple se chiffrent respectivement à 410 chevaux et à 429 livres-pied. En option est aussi disponible un moteur turbodiesel Cummins à six cylindres en ligne de 6,7 L qui génère 370 chevaux et 850 livres-pied. La version essayée était animée par cette motorisation.

Si le moteur à essence est jumelé à la transmission automatique à huit rapports, la situation est différente lorsque l’on opte pour le moteur turbodiesel. En effet, on a plutôt droit à une transmission automatique, laquelle compte deux rapports de moins.

Bien évidemment, il est plus bruyant qu’un moteur à essence, mais sa sonorité demeure acceptable. De surcroît, un moteur diesel qui ronronne, ça ajoute à l’expérience d’une camionnette de cette taille.

Quant à la capacité de remorquage, elle peut s’élever jusqu’à 19 780 livres pour un Ram 2500 à moteur Cummins. Pour profiter de la capacité maximale de remorquage, il faut opter pour une version 3500 du Ram. Avec cette dernière, on peut tirer jusqu’à 35 100 livres.

Photo: FCA

Une consommation plus qu’acceptable
À bord d’un modèle Longhorn à moteur diesel, nous avons enregistré une moyenne de consommation de 13,2 L/100 km en conduite combinée sur un trajet de près de 500 kilomètres sans avoir transporté ou tiré de charge. Il est à noter que Ressources naturelles Canada ne mesure pas les cotes de consommation de carburant des véhicules lourds, comme c’est le cas pour le Ram 2500.

Un habitacle soigné
Bien que le Ram 2500 soit un outil pour les gros travaux, son intérieur n’est pas bâclé pour autant. Dans la version Longhorn, la finition était sans reproche pour un véhicule de cette catégorie.

En position verticale, l’écran du système d’infodivertissement mesure 12 pouces. On dirait carrément qu’on a une tablette en face de soi. Intuitif et complet, le système Uconnect rassemble l’ensemble des fonctionnalités utiles au conducteur et à son passager.

Photo: FCA

En optant pour la cabine Mega Cab, on s’assure également que tous les passagers aient de la place en masse. De quatre à cinq personnes peuvent s’asseoir confortablement. D’ailleurs, à bord de cette version du Ram, c’est ce qui surprend tandis que l’on enfile les kilomètres : son confort. Il est évident que les ingénieurs avaient cet élément en tête lors de la conception du véhicule.

Mais ce n’est pas le seul aspect auquel ils ont longuement réfléchi. Ils se sont aussi attardés sur la convivialité du véhicule : ce dernier est doté d’une série de caméras qui facilitent la vie du conducteur. En effet, elles permettent notamment de reculer pile vis-à-vis la remorque que vous êtes sur le point d’attacher ou encore de jeter un coup d’œil aux objets qui se trouvent à l’arrière dans la boîte de chargement. Chapeau!

Photo: FCA

Presque six chiffres
Évidemment, tout ça a un prix. Un prix élevé, même! Dans sa variante la plus abordable, la Tradesman, le Ram 2500 est offert à un prix de base d’environ 45 000 $. Mais attention, parce que ça peut monter vite.

Pour une version Longhorn Mega Cab 4X4, il faut minimalement débourser environ 79 000 $. À cette somme, il faut additionner 7 295 $ si l’on désire le moteur Cummins en remplacement du V8 HEMI. Bref, la facture totale de notre modèle d’essai frôlait les 99 000 $, ce qui correspond au prix… d’une Porsche Panamera! Avant de vous embarquer dans un prêt automobile qui se rapproche d’une hypothèque, pensez-y deux fois.

Photo: FCA

Confession
À l’heure où Greta Thunberg et le compost sont plus populaires que les les gros pickups et les moteurs V8, j’ai une confession à faire. J’ai aimé ça, me retrouver au volant de cet énorme camion. Certes, ce n’est pas ce qu’il y a de plus convivial en ville, je l’admets. Bonne chance pour dénicher un espace de stationnement, car en raison de ses dimensions hors normes, il dépasse en longueur et en largeur peu importe où vous vous trouverez.

Cela dit, j’ose croire que ceux qui s’en porteront acquéreurs en ont réellement besoin. Dans le cas contraire, il faudra assumer le doigt d’honneur que l’on fait au gros bon sens et se faire à l’idée de limiter sa consommation.

En vidéo : Sur la route avec le Ram Heavy Duty 2019

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai n.d.
Version à l'essai Laramie Limited 4x4 cab. méga (6.3')
Fourchette de prix 46 270 $ – 73 060 $
Prix du modèle à l'essai CA$73,060
Garantie de base 3 ans/60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans/100 000 km
Consommation (ville/route/observée) n.d. / n.d. / 13.2 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents n.d.
Points forts
  • Couple impressionnant
  • Grande douceur de roulement
  • Cabine Mega Cab spacieuse
Points faibles
  • Facture salée
  • Entretien à suivre de près
Fiche d'appréciation
Consommation 4.0/5 Plus que raisonnable considérant les capacités du véhicule.
Confort 4.0/5 Le Ram 2500 est étonnamment confortable et il s’agit incontestablement de l’un de ses atouts.
Performances 4.0/5 Le couple du moteur Cummins est très déconcertant.
Système multimédia 4.0/5 UConnect brille comme toujours par son efficacité.
Agrément de conduite 2.0/5 Certes, il requiert une certaine période d’adaptation en raison de son format, mais on apprécie sa conduite dès les premiers tours de roue.
Appréciation générale 4.0/5 Débordant de couple et confortable, le Ram 2500 à moteur Cummins est une camionnette pleine grandeur qui impressionne à coup sûr.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×