Voici la GMA T.50...avec un aspirateur pour aller plus vite!

Publié le 10 décembre 2019 dans Actualité par Julien Amado

Mais qu’est-il passé par la tête des concepteurs de la GMA T.50? Pourquoi ajouter un aspirateur à l’arrière de l’auto pour améliorer ses performances? Parce que le créateur de cette voiture hors du commun l’a déjà fait une fois…et que cela a fonctionné!

Si vous aimez la Formule 1, peut-être vous rappelez vous de la Brabham BT46B « aspirateur ». Pour faire coller la voiture à la route, l’ingénieur Gordon Murray a eu l’idée de monter un gros aspirateur au bout du moteur. Plus le moteur tourne vite, plus il aspire l’air sous la voiture, ce qui crée un effet de succion entre la monoplace et l’asphalte.

Grâce à cet équipement plutôt original (voir galerie photo), l’auto possèdait une tenue de route nettement supérieure à la concurrence...qui s’empresse de porter réclamation pour la faire interdire! C’est pour cette raison que la Brabham BT46B a remporté la seule course à laquelle elle a participé, le Grand Prix de Suède 1978 avec Niki Lauda à son volant.

D’hier à aujourd’hui

Après avoir rejoint McLaren à la fin des années 1980, Gordon Murray a conçu une des voitures exotiques les plus emblématiques des années 1990, la McLaren F1. Il dirige aujourd’hui sa propre entreprise, Gordon Murray Automotive (GMA), qui a présenté la première photo de son hypercar : la T.50.

Et pour sa dernière création, Gordon Murray a décidé de conserver son aspirateur. D’un diamètre de 40 cm, il prend place à l’arrière de la voiture. Nettement modernisé, il est intégré à l’ordinateur de bord de l’auto qui optimise sont fonctionnement en fonction d’une grande quantité de paramètres.

Photo: Gordon Murray Automotive

La pénétration dans l’air a été peaufinée grâce à soufflerie de l’écurie de Formule 1 Racing Point. Des éléments aérodynamiques mobiles permettent de favoriser la vitesse maximale, d’améliorer le freinage ou la tenue de route en virage. Au total, six modes aérodynamiques différents peuvent être sélectionnés par le conducteur.

Une boîte manuelle!

Côté moteur, GMA a fait appel à Cosworth. La T.50 est propulsée par un V12 de 4 L développant 650 chevaux. Mais le plus étonnant avec ce moteur, c’est son régime maximal. En effet, la zone rouge se trouve perchée à 12 100 tr/min!

Et quand on enclenche le mode de conduite le plus extrême, un système hybride léger (48V) se charge de faire passer la puissance à 700 chevaux. Avec un poids de seulement 980 kg sur la balance, les performances devraient logiquement être au rendez-vous.

Le V12 est accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports et il n’est pas possible d’opter pour une transmission automatique. Félicitons Gordon Murray pour ce choix à contre-courant de toute l’industrie automobile, mais qui favorisera certainement le plaisir de conduite.

Destinée à concurrencer l’Aston Martin Valkyrie, la Mercedes-AMG One ou encore la Mclaren Speedtail, la GMA T.50 s’affiche à un prix aussi élevé. Pour s’offrir cette voiture, il faudra dépenser 2 millions de livres sterling (3,5 millions CAD).

La présentation officielle de l’auto est prévue pour le mois de mai 2020 tandis que les livraisons débuteront au premier trimestre 2022. Selon le constructeur, la majorité des autos sont déjà vendues.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×