Bosch innove avec le pare-soleil virtuel

Publié le 6 janvier 2020 dans CES par Guillaume Rivard

À la grandeur du continent, des milliers d’accidents de voitures sont causés chaque année par la lumière du soleil qui aveugle les conducteurs. Les pare-soleils traditionnels aident à remédier à la situation, mais ils obstruent pour ce faire une bonne partie du champ de vision.

Voilà donc pourquoi l’équipementier Bosch a mis au point un pare-brise virtuel. C’est une solution simple mais efficace au point où la compagnie a reçu lundi un prix de l’innovation au Consumer Electronics Show (CES) 2020 de Las Vegas.

Le jury, composé de designers, d’ingénieurs et de journalistes spécialisés en technologie, a vanté ses mérites sur le plan de la sécurité et du confort.

Comment ça marche? Le système comprend un panneau ACL transparent et une caméra intuitive. À l’aide d’algorithmes intelligents qui analyse le visage du conducteur, il assombrit uniquement la section du pare-soleil qui se trouve directement dans l’angle des yeux. Le reste demeure transparent et n’affecte pas la visibilité.

« Très tôt dans notre processus de développement, nous avons découvert que les conducteurs ajustent souvent leur pare-soleil pour créer de l’ombre sur leurs yeux. Ça nous a beaucoup aidé à simplifier le concept du produit et à l’élaborer », explique Jason Zink, un expert technique travaillant pour la division nord-américaine de Bosch et l’un des créateurs du pare-soleil virtuel.

Quand verra-t-on ce genre ce dispositif dans un véhicule de production? C’est la question à 1 000 $. À propos, puisque son coût sera nettement supérieur à celui d’un pare-soleil ordinaire, attendez-vous à ce que ça paraisse dans le prix du véhicule.

En vidéo : les 10 voitures les plus mortelles sur la route

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×