Hyundai et Uber dévoilent un concept de taxi volant

Publié le 7 janvier 2020 dans CES par Guillaume Rivard

À quand les fameuses voitures volantes dans nos villes? Certains y rêvent depuis longtemps, mais il faudra patienter encore plusieurs années.

Au CES 2020 qui se déroule cette semaine à Las Vegas, Hyundai et Uber ont annoncé leur partenariat en vue de développer les taxis aériens du futur dans le cadre de l’initiative Uber Elevate. Un exemplaire grandeur nature y est même présenté.

Le géant du taxi s’est associé au constructeur coréen afin de profiter de son expertise en matière d’électrification et de sa grande capacité de production. Les deux collaborent ensemble également pour élaborer des infrastructures de décollage et d’atterrissage, comme on peut le voir sur les images.

« Hyundai est notre premier partenaire automobile avec de l’expérience dans la fabrication de voitures à l’échelle mondiale. Nous croyons que Hyundai a le potentiel de construire les véhicules aériens d’Uber à un rythme jamais vu dans l’industrie aérospatiale. Ce seront des engins fiables et de grande qualité dont la production en nombre élevé permettra de réduire les coûts pour les passagers à chaque voyage », a déclaré Eric Allison, le patron d’Uber Elevate.

Photo: Hyundai

Le modèle S-A1 de Hyundai et Uber est capable de prendre son envol et d’atterrir à la verticale, d’atteindre une altitude de 300 à 600 mètres et de filer à une vitesse de croisière de 290 km/h. Son autonomie s’élève à environ 100 kilomètres.

La motorisation entièrement électrique est alimentée par des batteries qui se rechargent en moins de sept minutes aux heures de pointe. Elle fait fonctionner une douzaine de petites hélices réparties tout autour de l’engin de sorte que la sécurité n’est pas affectée si l’une d’elles flanche. Hyundai ajoute que cette configuration est aussi plus silencieuse qu’un véhicule doté de grosses hélices et d’un moteur à combustion.

Au début, il y aura un pilote à bord, mais le plan à plus long terme est d’en faire un véhicule entièrement autonome. La cabine comprend quatre sièges et suffisamment d’espace pour que chaque passager puisse amener un sac de voyage, dit-on.

Le taxi aérien de Hyundai et Uber a été conçu en partie selon un processus de création libre (open design) afin d’accélérer l’innovation et d’inspirer les autres compagnies qui travaillent sur des véhicules volants. Aucune date de mise en service n’est projetée pour l’instant.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×