Est-ce qu'un concessionnaire doit me créditer les taxes si je lui vends ma Honda Civic en échange d'une neuve?

Publié le 15 janvier 2020 dans Questions des lecteurs par Antoine Joubert

J’ai en location une Honda Civic EX 2016 de 75 000 km dont le bail se termine dans un mois. Je compte racheter le véhicule au coût de 13 800 $, taxes et frais inclus. Je garderai cette voiture un an avant de la donner en échange chez un concessionnaire l’an prochain, lors d’un prochain achat de véhicule.

Je ne comprends toutefois pas très bien comment fonctionnent les crédits de taxes lorsque je donnerai ce véhicule en échange. Et serait-il avantageux de vendre le véhicule moi-même ou de le donner en échange?

Bonjour Francis,

Sachez d’abord que votre voiture peut se détailler actuellement autour de 14 000 $ - 15 000 $ sur le marché d’occasion. Ainsi, en la rachetant à 13 800 $ toutes taxes incluses, vous faites une bonne affaire. En la revendant dans un an, vous ne perdrez que quelques milliers de dollars.

Évidemment, un concessionnaire ne vous offrira au mieux que 8 000 $ pour votre échange dans un an, si son état est adéquat. Cela signifierait donc une somme réelle approximative de 9 200 $ en incluant les taxes, puisque vous économiserez l’équivalent des taxes sur l’achat de votre prochain véhicule. Autrement dit, en considérant l’achat d’un véhicule de 30 000 $ qui coûterait conséquemment 34 500 $ avec taxes, vous n’auriez à débourser que 3 300 $ de taxes au lieu de 4 500 $, pour son acquisition.

Cela dit, est-ce que vous seriez en mesure d’obtenir plus de sous en vendant le véhicule vous-même? Sans doute que oui. Peut-être 11 000 $, en incluant les pneus d’hiver. Mais cela vous obligera à l’annoncer sur un site et composer avec les acheteurs, ce qui ne plaît pas à tous. À vous de voir si vous souhaitez vous « donner le trouble » de vendre la voiture vous-même, ou simplement la laisser aux bons soins du concessionnaire chez qui vous achèterez votre futur véhicule.

Sachez également que les Civic 2016 sont demandées sur le marché d’occasion. Elles ne sont pas rares, mais très populaires, et se revendent d’un claquement de doigts : le concessionnaire qui la rachètera sera heureux de la reprendre, ce qui vous permettra d’insister plus fortement pour obtenir le meilleur prix possible. Car dans un contexte où vous obtenez un prix qui se rapproche de beaucoup de celui que vous pourriez obtenir en la vendant vous-même, le choix n’est pas difficile à faire.

En terminant, si vous choisissez de vendre votre voiture à un concessionnaire, conservez les pneus d’hiver pour vous (s’ils ne sont pas trop usés). Ceux-ci ne donnent aucune valeur à la voiture pour le concessionnaire, qui risque de donner ou de revendre les pneus séparément. Ainsi, vaut mieux les afficher à vendre sur Internet et en obtenir quelques centaines de dollars de la part d’un particulier.

Vidéo : comment reconnaître un odomètre trafiqué?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×