Cruise Origin, le nouveau véhicule autonome de GM

Publié le 22 janvier 2020 dans Technologie/Véhicules autonomes par Guillaume Rivard

Cruise, une entreprise détenue en majorité par General Motors et en minorité par Honda, a dévoilé hier soir à San Francisco une nouvelle étape dans son plan de commercialiser un véhicule autonome. Après le prototype de voiture basé sur la Chevrolet Bolt EV, voici un modèle de série bien différent : l’Origin.

Dépourvu de pédales et d’un volant, ce véhicule sans conducteur aux allures de minibus est en réalité de la même taille qu’une voiture moyenne. Son design n’est pas sans rappeler celui du concept e-Palette de Toyota, mais il s’adresse au grand public et non au secteur commercial.

Des portières coulissantes comme celles d’un wagon de métro donnent accès à l’habitacle, où les deux rangées de sièges se font face pour faciliter la conversation. L’espace pour les jambes est digne des sièges de première classe à bord d’un avion, dit-on, mais les photos ne laissent rien présager de bon en termes de confort. Derrière, on trouve un coffre pour transporter les bagages et, au-dessus, des écrans qui affichent des informations sur le trajet.

Sous le plancher plat se cache la batterie qui alimente la motorisation électrique du Cruise Origin. Aux quatre coins extérieurs, des caméras et des capteurs pivotent pour surveiller et analyser l’environnement immédiat autour du véhicule.

Selon la compagnie, chaque exemplaire aurait une durée de vie utile de 1,6 million de kilomètres, ce qui est assez incroyable. Malheureusement, aucun autre détail technique n’a été fourni.

Après plusieurs retards, les tests sur la route se poursuivent toujours en Californie (avec un conducteur à bord) et le lancement d’un service d’autopartage utilisant des navettes Cruise Origin n’a pas encore d’échéancier précis. On sait seulement que San Francisco partira le bal.

La fiabilité et la sécurité des véhicules autonomes restent le plus grand défi à surmonter. Plusieurs accidents dont quelques-uns avec décès ont été causés jusqu’à maintenant par des voitures Tesla dont la fonction Autopilote (qui n’est pas conduite autonome) était activée. Il y a également eu des incidents avec des véhicules autonomes d’Uber.

Waymo, qui appartient à Alphabet (Google), est probablement la compagnie dont les véhicules autonomes sont les plus avancés et fonctionnels à l’heure actuelle. Son service dans le centre-ville de Phoenix a démarré en décembre 2018.

En vidéo : Antoine Joubert nous parle de la conduite autonome

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×