Les salons de l’auto ont-ils toujours leur place dans notre société?

Publié le 27 janvier 2020 dans Balado par Le Guide de l'auto

De passage au micro de l’émission Les Effrontées animée par Geneviève Pettersen sur QUB Radio, Germain Goyer a discuté de la pertinence des salons de l’auto comme celui de Montréal.

Soulevant l’aspect de la rentabilité, l’animatrice s’interroge sur le retour sur l’investissement des constructeurs qui participent à ces salons. « C’est sûr que pour beaucoup de gens, parce que bon an mal an il y a 200 000 visiteurs qui viennent au salon de l’auto de Montréal ce qui est énorme, c’est certain qu’il y a une partie d’entre eux qui vient ici pour magasiner un véhicule et ils en profitent justement parce que toutes les marques sont réunies à la même place et qu’ils n’ont pas besoin de passer d’un concessionnaire à un autre. » raconte Germain Goyer.

Il précise aussi que « c’est aussi pour une grande partie de gens, la fête de l’automobile. […] Tu vas voir beaucoup de papas qui vont être là avec leur enfant. Tu vas voir beaucoup de grands-parents qui vont être là avec les enfants. C’est vraiment un salon qu’on peut qualifier de familial. »

Alors que Geneviève Pettersen remet en question la pertinence d’un tel événement en raison de la crise climatique, le producteur automobile répond que « la passion de l’automobile pour bien des gens, elle est là. Et, les Québécois, on a une relation particulière quand même avec l’automobile. »

En vidéo : le tour du Salon de l'auto de Montréal

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×