Nissan Frontier : 1,6 million de kilomètres et un tout nouveau V6

Publié le 6 février 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Le Nissan Frontier actuel est l’un des plus vieux véhicules neufs encore disponible sur le marché, lui qui a été lancé pour l’année-modèle 2005, mais c’est aussi un camion très durable.

Vous en voulez une preuve? Brian Murphy, un livreur de la région de Chicago, a maintenant parcouru un million de milles – soit plus de 1,6 million de kilomètres – avec son Frontier qu’il conduit depuis 2007… sans jamais avoir changé le moteur ni la transmission!

On parle ici d’un quatre cylindres de 2,5 litres (152 chevaux, 171 livres-pied de couple) jumelé à une boîte manuelle à cinq rapports. L’embrayage a été remplacé après plus de 1,2 million de kilomètres et la chaîne de distribution, après plus de 1,1 million de kilomètres. Quant au radiateur et à l’alternateur, ils ont duré pendant environ 725 000 kilomètres chacun.

Photo: Nissan

Murphy estime avoir roulé pendant environ 50 000 heures à raison de 13 heures par jour afin d’accomplir son exploit qui, en passant, représente un peu plus de deux allers-retours jusqu’à la lune. Il dit avoir toujours conduit prudemment et effectué les changements d’huile à tous les 16 000 kilomètres.

Nouveau V6 pour 2020… et le prochain Frontier!
Un Nissan Frontier 2020 sera en vente au Canada à partir du printemps et, grosse nouvelle, son vénérable V6 de 4 litres en option (261 chevaux, 281 livres-pied de couple) sera remplacé par un tout nouveau V6 de 3,8 litres à injection directe.

En fait, celui-ci deviendra le seul moteur disponible dans le Frontier, le quatre cylindres n’étant pas très populaire auprès des acheteurs. Attendez-vous à une puissance de 310 chevaux – plus que dans les Chevrolet Colorado, GMC Canyon, Honda Ridgeline, Ford Ranger, Jeep Gladiator et Toyota Tacoma. Le couple maximal reste toutefois à 281 livres-pied.

Photo: Nissan

Par ailleurs, il fera équipe avec une toute nouvelle boîte automatique à neuf rapports, comme le Titan 2020 redessiné. Les cotes de consommation ne sont pas encore annoncées, mais une nette amélioration est à prévoir, le Frontier actuel se contentant de vieilles boîtes à cinq rapports.

Produit dans la même usine du Tennessee qui fabrique le V8 Endurance de 5,6 litres du Titan, le V6 de 3,8 litres fera ensuite le saut dans le Nissan Frontier 2021 de nouvelle génération, dont le dévoilement est prévu plus tard cette année.

Bref, la lutte dans le marché des camionnettes intermédiaires est sur le point de s’intensifier une fois de plus.

En vidéo : l'essai routier du Jeep Gladiator

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×