Hyundai Venue 2020 : être ou ne pas être un VUS

Publié le 12 février 2020 dans Essais par Julien Amado

Après le Palisade, le Santa Fe, le Tucson et le Kona, la gamme Hyundai avait-elle vraiment besoin d’un autre VUS? L’étude de marché réalisée par le constructeur coréen a visiblement dit oui, ce qui justifie l’arrivée du Venue.

Cela dit, de « VUS » le Venue n’en a que le nom car il ne coche aucune case de cette catégorie. En effet, il n’est pas possible d’opter pour la traction intégrale et ses capacités hors route sont pour ainsi dire inexistantes. Dans ce cas, quelle est la pertinence du Venue comparé à l’Accent à hayon? C’est ce que nous avons voulu savoir.

Pas si logeable
Un autre avantage supposé des VUS, c’est leur volume de chargement important. Une nouvelle fois ce n’est pas un point fort du Venue puisque la capacité du coffre s’élève à 530 litres. Un volume correct dans l’absolu, mais inférieur à une Accent à hayon (616 litres) et beaucoup plus réduit qu’un Nissan Kicks (716 litres) son principal concurrent.

En revanche, le Venue peut accueillir 4 adultes sans difficulté et le format carré améliore l’espace à la tête dévolu aux occupants.

Photo: Julien Amado

L’intérieur est aussi bien réalisé et les matériaux de bonne qualité considérant le prix payé. Il est possible d’opter pour un habitacle bicolore très réussi et qui permet d’égayer l’ambiance. Comme toujours chez Hyundai, l’ergonomie est soignée avec des commandes logiques qui sont placées à l’endroit adéquat.

Le système multimédia, intuitif et convivial, est une réussite tout comme les commandes de chauffage et de ventilation que l’on actionne grâce à deux gros boutons rotatifs.

Les sièges offrent un maintien correct même si l’assise manque un peu de confort quand on roule longtemps. Le Nissan Kicks fait mieux sur ce point.

Volontaire mais bruyant
Le Venue est motorisé par le quatre-cylindres de 1,6 L que l’on retrouve sous le capot de l’Accent. Il développe 121 chevaux et 113 livres-pied de couple, soit un cheval de plus que dans l’Accent pour un couple identique.

Le Venue n’est pas une fusée mais ses performances sont correctes. Le moteur n’a pas beaucoup de couple à bas régime, cependant il est volontaire et ne s’essouffle pas à haut régime.

Photo: Julien Amado

Silencieux à vitesse stabilisée, le quatre cylindres est en revanche très bruyant quand on le sollicite fortement. Et la boîte CVT qui fait révolutionner le moteur assez haut quand on accélère franchement n’arrange rien.

À vitesse d’autoroute, des bruits de vent et de roulement se font aussi entendre. Bref, vous l’avez compris le Hyundai Venue n’est pas le meilleur véhicule qui existe pour un usage exclusivement autoroutier.

Il propose néanmoins une bonne tenue de route, une direction assez bien dosée et un freinage efficace avec un bon ressenti à la pédale. Son faible rayon de braquage et son agilité sont aussi précieux en ville ou pour stationner dans des endroits où l’espace est restreint.

Lors de notre semaine d’essai, la consommation de carburant oscillait entre 8 et 9 L/100 km avec une température comprise entre -2 et -15°. En revanche, dans la tempête de neige et avec le froid plus intense, ce chiffre est monté à 10 L/100 km. Cela dit, en été et dans des conditions optimales, le Venue doit être capable de descendre à environ 7 L/100 km de moyenne.

Combien ça coûte?
Un Hyundai Venue de base avec transmission CVT coûte 20 823 $. Pour ce prix, on dispose des équipements essentiels aux acheteurs comme les sièges avant chauffants et un système multimédia avec écran de 8 po intégrant Apple CarPlay et Android Auto.

Pour 23 923 $ le Venue Preferred ajoute, entre autres, des jantes en alliage de 15 pouces, un volant chauffant et les systèmes de sécurité active comme la surveillance des angles morts ou l’évitement des collisions à l’avant.

Photo: Julien Amado

Et pour 25 023 $, le modèle Trend vous permet de profiter d’un toit ouvrant, de jantes de 17 pouces et d’équipements de sécurité plus complets. Sauf que pour 600 $ de plus vous pouvez vous offrir un Hyundai Kona, moins bien équipé, mais avec un moteur 2 litres plus puissant et surtout 4 roues motrices.

En conclusion, on ne peut pas dire que le Hyundai Venue est un mauvais véhicule. Il fait du bon travail et est plutôt bien équipé pour le prix payé. Toutefois, une Accent à hayon équivalente, un peu moins bien équipée mais plus logeable, coûte moins cher.

Donc si le prix est un critère d’achat très important, ne négligez pas l’Accent qui demeure une très bonne petite auto.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Hyundai Venue
Version à l'essai Trend
Fourchette de prix n.d.
Prix du modèle à l'essai n.d.
Garantie de base n.d.
Garantie du groupe motopropulseur n.d.
Consommation (ville/route/observée) 8,0 / 7,0 / 10,0 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents n.d.
Points forts
  • Bon rapport prix/équipements
  • Commandes logiques et ergonomie soignée
  • Bonne tenue de route
Points faibles
  • Pas de traction intégrale disponible
  • Moteur bruyant quand il est fortement sollicité
  • Bruits de vent et de roulement trop présents
  • Coffre plus petit qu’une Accent à hayon
Fiche d'appréciation
Consommation 2.5/5 Tablez sur environ 7 L/100 km en été. En hiver et dans la neige, ce sera plutôt 9 à 10 L/100 km.
Confort 3.0/5 Le confort est correct, en revanche la suspension cogne un peu fort lorsque la route est mal revêtue.
Performances 2.5/5 Le moteur est volontaire à haut régime, mais bruyant quand on le sollicite fortement.
Système multimédia 4.5/5 Un des meilleurs systèmes du marché, très simple à utiliser.
Agrément de conduite 2.5/5 Très agréable à conduire en ville, le Venue fait moins bien sur autoroute.
Appréciation générale 3.0/5 Ce n’est pas un mauvais véhicule en tant que tel, mais le Venue n’est pas un vrai VUS et il n’apporte pas grand-chose de plus qu’une Accent à hayon.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×