Les Québécois ont acheté plus d’Acura NSX que de Fiat 500X!

Publié le 13 février 2020 dans Blogue par Julien Amado

Cela peut sembler hallucinant, mais c’est pourtant vrai. Quand on regarde les chiffres de vente des véhicules neufs en 2019, six québécois ont acheté le superbolide signé Acura, et seulement trois automobilistes ont opté pour le petit VUS Fiat 500X.

Et vous l’avez deviné, le fait que Acura ait vendu six NSX est plutôt logique considérant son prix élevé (192 895 $). De plus, le nombre de clients capables de se payer ce genre de véhicules n’est pas très grand.

En revanche, quand on constate que Fiat n’a vendu que trois 500X dans tout le Québec, c'est plutôt inquiétant pour la survie du constructeur à long terme. D’autant plus qu’il s’agit d’un petit VUS, une catégorie très prisée des acheteurs.

À titre de comparaison, Hyundai a vendu 11 429 exemplaires du Kona, Honda 5 036 unités du HR-V et Mazda 4 911 modèles du CX-3 en 2019.

Photo: FCA

Des chiffres de vente catastrophiques
Le problème de Fiat, c’est que le 500X n’est pas le seul véhicule à ne pas se vendre. Le constructeur a écoulé 28 Fiat 500 en 2019 et le meilleur vendeur demeure la 124 Spider avec 51 unités.

Lorsqu’on additionne les chiffres de vente de tous les véhicules vendus par Fiat au Québec, on arrive à 82 voitures pour toute l'année 2019.

Heureusement que Fiat-Chrysler peut compter sur des modèles très profitables comme les camionnettes RAM (13 984 véhicules vendus en 2019) et la gamme Jeep pour faire rentrer de l’argent frais dans les coffres.

Mais les bonnes ventes de Jeep et RAM ne peuvent pas cacher le fait que le retour de Fiat en Amérique du Nord est un échec. Les ventes de 2018 avaient déjà été catastrophiques pour la marque, ce qui pose la question de son avenir.

Il n’y a de toute façon que deux solutions : arrêter les frais ou relancer la marque en réinvestissant beaucoup d’argent. Mais même en injectant beaucoup liquidités, quels modèles vendre? Au sein de la gamme actuelle, il n’y a que des petits véhicules qui sont condamnés à faire de la figuration sur le marché au Canada et aux États-Unis.

La Tipo, une compacte vendue en Europe sous trois formes (berline, à hayon et familiale) se défend plutôt bien au niveau des ventes grâce à un prix réduit et un équipement assez complet. Elle aurait pu connaître un certain succès il y a quelques années, mais malheureusement pour elle, les berlines ne sont plus à la mode. Ce qu’il faut ce sont des VUS.

Photo: Fiat

Finalement, le salut de Fiat viendra peut-être de la fusion entre FCA et Peugeot-Citroen (PSA). Est-ce que des modèles vendus en Europe sous les marques Peugeot, Citroën ou Opel pourraient être commercialisés sous la bannière Fiat chez nous? Dans l’absolu, rien ne l’interdit, mais il s’agit ici de pures spéculations.

En attendant d’en savoir plus sur les intentions de FCA, Fiat reste donc sous respirateur artificiel au Canada.

En vidéo : la fusion ratée entre FCA et le groupe Renault

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×