Dois-je me méfier d’un véhicule âgé de seulement un an et qui est déjà à vendre?

Publié le 11 mars 2020 dans Questions des lecteurs par Germain Goyer

 J’ai un œil sur un Toyota RAV4 hybride 2019. Or, comment se fait-il qu’il se retrouve déjà sur le marché de l’occasion?

S’agit-il d’un citron dont quelqu’un tente de se débarrasser?

Bonjour Laurie,

A priori, il n’y a pas lieu de s’inquiéter puisque le Toyota RAV4 et sa version hybride n’ont pas connu d’ennuis majeurs généralisés. Des citrons, il en existe chez tous les constructeurs, mais le risque est mince dans ce cas-ci.

Si le véhicule est à vendre par un concessionnaire Toyota, il est fort possible que cet exemplaire appartenait à un employé, servait de véhicule de courtoisie ou même de démonstrateur. Dans ces cas-là, l’odomètre devrait afficher environ 10 000 km.

Étant donné que Toyota débarquera sous peu avec une version hybride rechargeable du Toyota RAV4 et que celle-ci s’annonce très prometteuse, cela peut aussi être le cas d’un propriétaire de RAV4 hybride qui désire faire le saut vers l’hybride rechargeable.

Histoire de ne pas vous faire passer un savon, assurez-vous tout de même de connaître l’historique et la provenance du véhicule. Lorsqu’on se procure un véhicule d’occasion, on ne veut surtout pas mettre la main sur un véhicule accidenté et reconstruit – sans qu’on nous l’ait dit – ou dont l’odomètre aurait été reculé par exemple.

Considérant la faible disponibilité des RAV4 hybride neufs et la demande élevée, se retourner dans le marché du véhicule d’occasion très récent peut être une alternative intéressante si vous obtenir un véhicule rapidement.

En vidéo : le Subaru Crosstrek est-il meilleur que le Toyota RAV4 Prime?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×