Saviez-vous que Carroll Shelby a travaillé pour… Toyota?

Publié le 15 avril 2020 dans Course automobile par Germain Goyer

Généralement associé à la marque Ford, Carroll Shelby a pourtant déjà œuvré pour le compte de Toyota.

Après la fermeture de son usine en Californie en 1967 qui succédait à la domination de Ford aux 24 Heures du Mans contre Ferrari, Carroll Shelby était en quête de projets.

Au même moment, la série SCCA (Sports Car Club of America) gagnait petit à petit en popularité et le constructeur Toyota était motivé à s’y joindre. Comme bien des manufacturiers japonais, Toyota avait le désir de percer le marché nord-américain. La course automobile était l’un des moyens de gagner en crédibilité et en visibilité.

Initialement, c’est à Peter Brock qu’on avait remis le mandat de se charger des l’équipe de Toyota en SCCA. Or, Carroll Shelby a coupé l’herbe sous le pied de celui qui était son ancien employé en signant le contrat avec Toyota.

Son rôle était tout simplement de préparer les trois 2000GT en voitures de course.

Photo: Capture d'écran / Netflix / Shelby American

Au cours de sa première année avec Toyota, celui qu’on reconnaît par son chapeau de cowboy n’a pu décrocher une seule victoire. C’est ainsi qu’a pris fin le parcours entre Toyota, la série SCCA et Carroll Shelby à la fin de la saison de 1968.

Il est à noter que lorsqu’un rare exemplaire de ce modèle emblématique apparaît sur le marché, on en demande généralement plusieurs centaines de milliers de dollars. Ce faisant, la 2000GT est la voiture portant l’écusson Toyota dont la valeur est la plus élevée.

Cette fraction de la vie de l’ancien fermier du Texas est habilement illustrée et racontée dans le documentaire Shelby American que l’on peut visionner sur Netflix.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×