La Lexus GS tire sa révérence

Publié le 27 avril 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Lexus compte deux berlines intermédiaires dans sa gamme, mais ce ne sera plus le cas bientôt. Après trois ans de rumeurs, la marque de luxe de Toyota vient en effet d’annoncer que la GS, initialement lancée en 1993, cessera d’être produite en août 2020.

La berline ES, un peu moins spacieuse et opulente, s’occupera donc à elle seule d’attirer les consommateurs intéressés par ce genre de voiture, maintenant bien moins populaire que les VUS.

La compagnie justifie sa décision en citant les faibles ventes de la GS au cours des dernières années. Pour vous donner une idée, elle n’a trouvé que 114 preneurs dans tout le Canada en 2019, une baisse de 46%. Pendant ce temps, la ES s’est vendue en 2 154 exemplaires, ce qui représente pour elle une hausse de 19%.  

Photo: Guillaume Fournier

La mort de la Lexus GS s’est faite de façon graduelle, d’abord avec le retrait de la version hybride GS 450h en 2018, puis celui de la version d’entrée de gamme GS 300 (offerte aux États-Unis seulement).

Il ne restait plus que la GS 350 à rouage intégral, alimentée par un V6 de 311 chevaux, ainsi que la très performante GS F, un secret bien gardé dans le monde des berlines sport de luxe avec son V8 de 467 chevaux.

Le chant du cygne de la voiture se fera avec une édition spéciale Black Line, avec des caractéristiques semblables à celles de la Lexus IS Black Line. Seulement 200 unités sont prévues au sud de la frontière. Lexus Canada, de son côté, n’a encore rien annoncé.

En vidéo: Lexus dévoile son avenir avec le concept LF-30

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×