COVID-19: le hockey vient en aide à GM

Publié le 27 avril 2020 dans Actualité par Agence QMI

Le fabricant automobile General Motors devait produire des masques de protection pour des travailleurs oeuvrant contre la COVID-19 dans les dernières semaines et de l’aide était requise en matière de désinfection.

Heureusement pour la compagnie, les Red Wings de Detroit et le monde du hockey ont répondu à son appel.

Quand GM a voulu s’exécuter en ce sens dans l’une de ses installations situées à Warren, au Michigan, elle savait bien qu’il lui fallait une expertise digne de ce nom pour nettoyer le matériel en question. L’entreprise a ainsi contacté la famille Illitch, propriétaire des Wings. Celle-ci a aussitôt contacté son responsable de l’équipement du club, Paul Boyer, qui fut d’une aide précieuse.

«Ils souhaitaient mettre la main sur une machine désinfectante, a admis l’employé au réseau ESPN. Dans l’industrie du sport, on en utilise pour éliminer les bactéries, ce qui fait dissiper cette merveilleuse odeur sportive. Vous pouvez y placer tout ce qui touche la peau : les patins, les épaulettes, les casques. Ces machines peuvent traiter un sac de hockey complet d’un seul coup.»

De leur côté, les Wings ne pouvaient offrir leur machine qui fait partie de leur système moderne de chauffage, ventilation et climatisation au Little Ceasars Arena, ouvert en 2017. Cependant, Boyer a appelé cinq de ses homologues de la Ligue nationale; ceux des Flyers de Philadelphie et des Blackhawks de Chicago ont entre autres accepté de prêter leur équipement; leurs engins de la grosseur d’une valise ont été expédiés à GM en l’espace de quelques jours.

«Les machines étaient inutilisées dans le vestiaire, donc cette idée était tout à fait logique, a ajouté Boyer. Nos gars ont été très généreux. J’aurais pu en obtenir davantage. Certains étaient prêts à en donner, mais ils ne pouvaient pas les transporter à l’aréna.»

Évidemment, l’entreprise concernée est très reconnaissante de cette aide.

«J’ai dit à Paul : dès que tu auras besoin à nouveau de cela, je te reviendrai, a déclaré le directeur exécutif de la fabrication chez GM, Rob Portugaise. Mais jusqu’ici, ce n’est pas arrivé. Le hockey a cette réputation de soutenir la communauté, n’est-ce pas? Avoir assisté à cette démonstration d’appui rapide a été excitant. La seule chose qu’ils ont demandé, c’était l’adresse pour envoyer le tout.»

Connexion avec Montréal

Par ailleurs, en plus d’avoir prêté en mains propres une autre machine – celle-là provenant de Precision Blades -, Boyer a permis à GM de contacter les fabricants de la machine qui sont situés à Montréal. En cas de problèmes techniques, c’est ici que les réponses seront fournies.

Avec l’ajout de ces machines, GM dit pouvoir produire environ 3 millions de masques par mois. En date de la semaine dernière, elle en a conçu plus de 680 000 pour les employés oeuvrant surtout dans les hôpitaux, mais également pour les pompiers et les policiers.

«C’est un véritable don de Dieu, a exprimé Portugaise. On entend des histoires, mais cela permet d’apprécier encore plus la communauté du hockey.»

«Cela montre bien que nous sommes un groupe tissé serré, a mentionné Boyer à propos de l’ensemble des équipes du circuit Bettman. Chaque club joue l’un pour l’autre. Nous sommes solidaires et unis par l’amitié.»

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×