Hyundai Elantra 2021 : cinq choses à savoir

Publié le 4 mai 2020 dans Survol par Guillaume Rivard

La toute nouvelle Hyundai Elantra 2021 de septième génération a été dévoilée le 17 mars dernier. Un look percutant de coupé à quatre portes, des technologies surprenantes et une sécurité à la fine pointe devraient lui permettre de menacer sérieusement la Civic et la Corolla qui la devancent au chapitre des ventes canadiennes, surtout si son prix demeure concurrentiel.

Avant d’aller plus loin, précisons que l’Elantra GT 2021 à cinq portes a elle aussi été modernisée (Hyundai nous en a donné un aperçu à la fin de février), mais elle reste une voiture différente de la berline de par sa conception majoritairement européenne. Là-bas, on l’appelle i30.

Voici maintenant cinq choses que vous devez savoir sur la Hyundai Elantra 2021, qui doit entrer en production cet automne.

Un design qui frappe fort

L’Elantra repose maintenant sur une nouvelle plateforme qui lui confère un empattement plus long et des voies plus larges. Sa ligne de toit a été abaissée et, dans l’ensemble, la silhouette est plus athlétique.

Il s’agit du deuxième véhicule de la gamme Hyundai à incarner l’approche de design « sportivité sensuelle ». Les points forts sont bien sûr les flancs très sculptés où trois lignes se rencontrent ainsi que la large calandre en cascade avec facettes dites paramétriques. Non, les stylistes n’ont pas manqué d’audace!

Photo: Hyundai

Un cocon immersif

C’est comme ça que Hyundai décrit l’intérieur de l’Elantra 2021, dont les principales dimensions ont été augmentées par rapport au modèle sortant. L’aménagement est orienté vers le conducteur, qui aura l’impression de se sentir comme dans un cockpit d'avion, explique la compagnie. Le siège bas et la console centrale élevée, qui comprend une poignée de maintien côté passager, accentuent l’effet.

Un décor deux tons et un éclairage d'ambiance personnalisable de 64 couleurs sont aussi disponibles pour donner encore plus de cachet à l’habitacle – le plus confortable, fonctionnel et pratique de la catégorie, selon Hyundai.

Photo: Hyundai

La toute première Elantra hybride

Le moteur de base reste le même, soit un quatre cylindres de 2,0 litres qui produit 147 chevaux et 132 livres-pied de couple via une boîte à variation continue. Pas de rouage intégral en option comme avec les Subaru Impreza et Mazda3, cependant.

La grande nouveauté, c’est l’ajout de la Hyundai Elantra hybride. Celle-ci combine un quatre cylindres de 1,6 litre avec un moteur électrique de 32 kilowatts alimenté par une batterie de 1,32 kWh logée sous la banquette arrière. Au total, la puissance s’élève à 139 chevaux et le couple, à 195 livres-pied, ce qui promet des accélérations intéressantes, d’autant plus qu’une boîte à double embrayage comptant six rapports remplace la CVT.

Les cotes de consommation pour le Canada ne sont pas encore annoncées, mais sachez que l’EPA (Agence américaine de protection de l’environnement) lui donne l’équivalent de 4,7 L/100 km – à peine plus que la Corolla hybride qui brûle 4,5 L/100 km.

Photo: Hyundai

Pour les amateurs de grands écrans

L'Elantra 2021 propose deux écrans de 10,25 pouces unis par un même panneau de verre. Celui en guise d’instrumentation derrière le volant présente différents affichages, tandis que l’écran tactile divisé de 10,25 pouces en option sur le bloc central (8 pouces de série) sert au système d'infodivertissement.

Ce dernier est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto sans fil, une première dans la catégorie. Par ailleurs, grâce à la double connexion Bluetooth, deux appareils peuvent être jumelés en même temps, l'un pour les appels téléphoniques et l'autre pour l’écoute audio. Quant au système de navigation, il offre trois ans de mises à jour BlueLink et trois ans de mises à jour des cartes.

Photo: Hyundai

Une voiture très sécuritaire

Enfin, mentionnons que l’Elantra 2021 est équipée de série de plusieurs dispositifs de sécurité SmartSense de Hyundai, soit :

Certaines versions ajoutent un système de surveillance des angles morts, une alerte de circulation transversale arrière avec assistance à l’évitement de collision, un régulateur de vitesse intelligent, un assistant de conduite sur l’autoroute et une alerte de sortie sécuritaire du véhicule.

En vidéo: Antoine Joubert parles des voitures compactes

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×