L’art et la science de dessiner une Volkswagen en 2020

Publié le 6 mai 2020 dans Actualité par Germain Goyer

Loin de nous l’époque où un designer esquissait une voiture avec un crayon HB. En effet, la technologie s’est immiscée dans une panoplie de domaines et l’automobile n’y échappe pas.

S’il est périlleux d’assembler un véhicule de A à Z dans son salon alors que l’on est en mode télétravail, la situation est bien différente pour le département stylistique de Volkswagen.

En pleine période de crise sanitaire mondiale, l’équipe de design du constructeur allemand poursuit ses activités. À cet effet, Le Guide de l’auto a assisté à une conférence en ligne en direct de Wolfsburg menée par Klaus Bischoff, chef de la division de design de la famille Volkswagen.

Photo: Volkswagen

Tout au long de la présentation, nous suivions l’évolution de l’esquisse de la Golf GTI de nouvelle génération. Il était d’ailleurs fascinant de constater qu’avec simplement quelques lignes jetées ici et là sur l’équivalent d’une table à dessin virtuelle, on obtenait rapidement une modélisation complète. Ce n’est pas Microsoft Paint qui nous aurait permis ça…

Le dirigeant allemand a mentionné que Volkswagen faisait appel à des logiciels existants, mais que certains étaient développés et conçus à l’interne.

Photo: Volkswagen

Économie de temps?

Klaus Bischoff, qui œuvre chez Volkswagen depuis 1989, est catégorique. L’utilisation d’une multitude d’outils technologiques au cours des différentes étapes de création d’une nouvelle automobile permet d’économiser une tonne de temps.

À titre d’exemple, autrefois, on aurait passé des mois sur le design de la grille en nid d’abeille de la nouvelle GTI. Aujourd’hui, quelques minutes suffisent pour en arriver à bout.

Photo: Volkswagen

En contrepartie, M. Bischoff affirme que « les voitures sont beaucoup plus complexes de nos jours », ce qui a pour effet de densifier la période de développement du design. Celle-ci s’étire sur environ un an et demi. L’utilisation de la technologie permet donc à Volkswagen d’avoir une cadence respectable et ainsi demeurer concurrentielle.

L’argile encore au programme

Bien qu’une grande partie du développement du design soit réalisée virtuellement à l’aide de croquis et de modélisation, on continue de faire appel à l’argile, nous expliquait M. Bischoff. En effet, cette technique plus traditionnelle permet de juger plus aisément des proportions d’un véhicule.

Il précisait aussi que l’évaluation des textures se faisait plus efficacement avec ce type de modélisation.

Ces maquettes sont également utilisées pour les présentations internes au sein de la famille Volkswagen. Le concret est toujours de mise!

En vidéo: Sur la route avec le Volkswagen ID Buggy

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×