Tesla : une nouvelle batterie qui pourrait faire baisser les prix

Publié le 14 mai 2020 dans Électrique par Guillaume Rivard

Malgré des progrès technologiques majeurs au cours des deux dernières décennies, une récente étude de la firme J.D. Power nous apprenait que la perception qu’ont les consommateurs des véhicules électriques n’a pas vraiment changé depuis la fin du 20e siècle, époque où GM avait tenté l’aventure de la EV1.

Il semblerait que les trois grands obstacles à leur démocratisation soient encore l’autonomie, la recharge et, malgré les incitatifs, le prix.

Dans ce dernier cas, Tesla croit avoir enfin trouvé la solution. Selon ce que rapporte l’agence Reuters, le fabricant californien prévoit inaugurer d’ici la fin de l’année ou le début de la prochaine une nouvelle batterie à faible coût et à très longue durée dans sa Model 3 vendue en Chine. Selon ses calculs, elle permettrait de rendre les véhicules électriques aussi abordables que ceux à essence. Pouvez-vous y croire?

La batterie en question serait plus compacte et son design ferait appel à peu ou pas du tout de cobalt, de même que des additifs chimiques et des matériaux réduisant le stress et l’usure à l’intérieur de la batterie, notamment lors des recharges rapides.

Photo: Tesla

Mais ce n’est pas tout : afin de diminuer encore plus les coûts et d’augmenter la production pour réaliser des économies d’échelle, Tesla compte implanter de nouveaux processus de fabrication hautement automatisés dans des « terafactories » environ 30 fois plus grandes que l’actuelle « gigafactory » au Nevada, où des batteries sont fabriquées conjointement avec Panasonic. De plus, le recyclage de métaux précieux comme le nickel, le cobalt et le lithium sera accru.

Ah, et n’oublions pas de mentionner que la super batterie de Tesla aurait une durée de vie d’environ 1,6 million de kilomètres.

Le développement se fait avec l’aide de la société chinoise Contemporary Amperex Technology Ltd (CATL) ainsi que différents experts dans le domaine des batteries, notamment des chercheurs de l’Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Des sources ont confié à Reuters que des versions optimisées ayant une très grande densité énergétique et capacité de stockage seront éventuellement commercialisées dans plusieurs véhicules Tesla à la grandeur de la planète, dont bien sûr en Amérique du Nord. Par contre, il est encore trop tôt pour parler d’un échéancier.

En vidéo: la Tesla Model 3 à l'essai sur circuit

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×