L’Acura TLX 2021 arrive et cette fois c’est du sérieux

Publié le 28 mai 2020 dans Nouveaux modèles par Guillaume Rivard

Pour 2021, l’Acura TLX revient en force dans le segment des berlines compactes de luxe avec une deuxième génération remplie de belles promesses. Son dévoilement a eu lieu aujourd’hui de façon virtuelle.

Saura-t-elle augmenter ses ventes et faire honneur à la réputée TL d’il y a plusieurs années? Le temps nous le dira.

Look percutant
Sans être une grande révolution par rapport à la TLX sortante, jugée un peu trop conservatrice, le design est vraiment bien réussi et devrait susciter davantage d’émotions. Les images, qui nous proviennent de la division américaine d’Acura, nous montrent une voiture qui ressemble très fidèlement au superbe concept Type S dévoilé l’été dernier. Le sculptage s’est adouci un peu, mais le résultat final impressionne néanmoins.

Posture athlétique (l’empattement a été étiré de 94 mm et la largeur, de 56 mm), proportions avantageuses, calandre imposante, personnalité mieux affirmée; la TLX ne manque pas d’éléments visuels pour attirer l’attention des amateurs de berlines sport. Il faut dire que la version présentée est la Type S de haute performance, avec entre autres des jantes de 20 pouces au look spectaculaire, un becquet avant, de plus grandes prises d’air et un diffuseur arrière flanqué de quatre embouts d’échappement.

Sinon, le fameux ensemble A-Spec est de retour, ajoutant des touches sport telles que des jantes de 19 pouces au fini gris requin, des garnitures noires lustrées, des phares et feux noircis et un aileron arrière prononcé.

Tout nouveau châssis
Afin d’être prise plus au sérieux par les acheteurs potentiels, l’Acura TLX 2021 mise sur un tout nouveau châssis plus rigide en torsion de 50% et utilisant des matériaux légers dans une proportion de 56%. Elle délaisse les jambes McPherson à l’avant au profit d’une suspension à double levier triangulaire, en plus d’incorporer une direction à rapport variable, des freins à commande électronique dérivés de la supervoiture NSX et un système optionnel d’amortissement adaptatif contrôlé par le conducteur.

Élément tout aussi important : le rouage intégral SH-AWD avec répartition active du couple d’Acura est désormais inclus de série au Canada. La TLX Type S ajoute des freins Brembo aux réglages optimisés et des pneus avec une meilleure adhérence.

Photo: Acura

100% turbocompressée
Oubliez les moteurs atmosphériques à quatre et à six cylindres. Inspirée du populaire multisegment RDX de nouvelle génération, l’Acura TLX 2021 reçoit maintenant de série un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres qui développe 272 chevaux (+66) et 280 livres-pied de couple (+98) – de quoi s’imposer amplement dans la catégorie (seules l’Infiniti Q50 et l'Alfa Romeo Giulia font mieux).

De son côté, la TLX Type S renferme un tout nouveau V6 turbocompressé de 3,0 litres concocté par les mêmes ingénieurs que la NSX. Ses chiffres officiels ne sont pas encore connus, mais le directeur d’Acura Canada, Emile Korkor, nous parle d’une puissance « débile » et d’une augmentation de couple substantielle. Elle sera la plus rapide et la plus maniable de toutes les berlines Acura en 35 ans.

Photo: Acura

Dans les deux cas, la boîte de vitesses est une automatique à 10 rapports avec sélecteurs au volant. Il n’y a pas de boîte manuelle, mais ceux qui choisissent la performante Type S pourront compter sur des réglages plus sportifs.

Habitacle dernier cri
Le poste de pilotage de l’Acura TLX 2021 change radicalement, entre autres avec un bloc central qui fait un peu Transformers. Pas de doute, l’accent est mis sur la technologie et la sportivité. En même temps, des matériaux raffinés sont disponibles, comme de l’aluminium véritable, des boiseries à pores ouverts et du cuir Milano pleine fleur.

La console large et haute comprend un repose-poignet en cuir pour une utilisation plus conviviale du pavé tactile servant au système d’infodivertissement, ce dernier étant lui aussi dérivé du RDX. Prévoyez quand même une bonne période d’adaptation. L’écran HD au-dessus mesure 10,2 pouces, tandis que l’instrumentation devant le conducteur fait sept pouces et peut être doublée en option d’un affichage tête haute de 10,5 pouces.

Photo: Acura

Il y a plus d’espace à bord, une meilleure visibilité vers l’avant, un éclairage ambiant personnalisable (24 couleurs), des sièges sport offrant jusqu’à 16 réglages électriques et, en versions A-Spec et Type S, un volant sport épais à base plate avec du cuir perforé et de plus grosses palettes au fini métal. La seconde propose aussi des couleurs et des garnitures uniques, comme ce revêtement rouge et noir que vous voyez sur les images.

Soulignons enfin la présence d’AcuraWatch, cet arsenal de dispositifs de sécurité comprenant un régulateur de vitesse adaptatif, un assistant dans les bouchons de circulation, la reconnaissance des panneaux de signalisation, un détecteur d’attention du conducteur et plus encore.

Pour quand?
La nouvelle Acura TLX 2021 arrivera chez les concessionnaires canadiens de la marque au début de l’automne avec un prix de base tout juste supérieur à 40 000 $. Malheureusement, la sportive version Type S nous fera patienter jusqu’au printemps 2021. Des détails complets pour notre marché, incluant l’équipement, les options et les cotes de consommation, seront annoncés d’ici là.

En vidéo: l'Acura TLX 2020 mise à l'essai

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×