L’Aston Martin DB5 produite à nouveau… avec des gadgets de 007

Publié le 29 mai 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

L’Aston Martin DB5 est considérée comme l’une des voitures les plus belles de l’histoire. C’est aussi l’une des plus célèbres depuis son apparition dans le film de 1964 Goldfinger, où elle est truffée de gadgets pour l’agent secret James Bond. Un des exemplaires ayant servi lors du tournage s’est même vendu à l’encan pour plus de 8 millions $ l’été dernier!

Le constructeur britannique, qui en avait fabriqué moins de 900 entre 1963 et 1965, vient tout juste de relancer la production de la DB5 à l’usine de Newport Pagnell. Vingt-cinq unités à peine sont prévues.

Il faut savoir qu’Aston Martin n’en est pas à sa première expérience de recréer un classique. En 2017, par exemple, une nouvelle série de DB4 GT s’est amorcée. Cette fois-ci, le fabricant peut compter sur l’aide des producteurs des films de James Bond, EON Productions, car son souhait était d’incorporer à la voiture les mêmes armes et gadgets que dans Goldfinger .

Photo: RM Sotheby's

La liste comprend une machine qui lance un écran de fumée à l’arrière, une autre qui projette une flaque d’huile, des plaques d’immatriculation rotatives, deux (fausses) mitraillettes à l’avant, un bouclier pare-balles, des béliers télescopiques aux deux extrémités et des couteaux pour crever les pneus.

À bord, on retrouve notamment une reproduction d’écran radar de surveillance, un téléphone dans la portière du conducteur, un bouton d’activation sur le pommeau du levier de vitesses, des commandes sur les accoudoirs et la console ainsi qu’un compartiment sous le siège pour cacher des armes.

Vous comprendrez bien qu’avec un équipement du genre, cette DB5 n’est pas légale sur les routes. Pour un collectionneur, toutefois, ça importe peu.

Photo: Aston Martin

Le processus de fabrication est très méticuleux et nécessite environ 4 500 heures par voiture. Au moins, l’équipe peut compter sur de l’outillage et des techniques modernes qui n’étaient pas disponibles à l’époque.

Évidemment, la seule peinture utilisée sur les panneaux en aluminium est de couleur argent Silver Birch comme dans le film. Sous le capot, le moteur atmosphérique à six cylindres en ligne de 4,0 litres génère 290 chevaux. Il est jumelé à une boîte manuelle ZF à cinq rapports et à un différentiel arrière à glissement limité.

Le prix de chaque Aston Martin DB5 Goldfinger est fixé à 2,75 millions £, soit l’équivalent de 4,67 millions $. Les livraisons débuteront pendant la seconde moitié de 2020.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×