Problèmes de peinture : un Québécois entame un recours collectif contre Tesla

Publié le 4 juin 2020 dans Actualité par Frédéric Mercier

Un Québécois propriétaire d’une Tesla Model 3 a déposé une demande pour autoriser une action collective contre le constructeur Tesla en lien avec des problèmes de peinture.

Le 21 juin 2019, Jean-François Bellerose a fait l’acquisition d’une Tesla Model 3 2019 au coût de 63 420,87 $ (taxes incluses). Il dit avoir arrêté son choix sur ce modèle en raison du prestige et de la réputation de qualité associés à la marque californienne.

Or, à peine quelques mois, plus tard, M. Bellerose a remarqué l’apparition progressive d’écaillement sur la peinture du bas des portières et sur la carrosserie du véhicule. Le propriétaire s’est tourné vers le magasin Tesla de Montréal, qui lui a confirmé que ce défaut n’était pas couvert par la garantie.

Une estimation d’un carrossier indépendant stipule que les dommages s’élèveraient à 4 737,66 $. Au moment de cette demande, la Tesla de M. Bellerose était sur la route depuis moins d’un an et avait moins de 35 000 km à l’odomètre.

En faisant des recherches en ligne, M. Bellerose a rapidement réalisé qu’il n’était pas le seul propriétaire québécois de Tesla Model 3 à éprouver de tels problèmes. Un reportage de TVA Nouvelles publié en mai 2019 avait d’ailleurs fait la lumière sur cette situation. 

La nature de l’action collective

Selon la demande d’action collective disponible ici, Jean-François Bellerose demande à ce que lui et les autres propriétaires de Tesla Model 3 impliqués obtiennent un « remboursement de la différence entre le prix de vente de véhicule et la valeur diminuée du bien en raison du déficit d’usage, laquelle correspond au coût correctif requis pour mettre le véhicule en état ».

Pour les personnes qui louent le véhicule, on demande « le remboursement des frais de remise payés au locateur à la fin d’un contrat de location à long terme au motif d’usure excessive en lien avec la peinture du véhicule de location ».

Finalement, on demande aussi une compensation financière de 500 $ pour tous les propriétaires de Tesla Model 3, qu’ils soient touchés ou non par ces problèmes de peinture.

La demande sera transmise à un Juge et si celle-ci est autorisée, les autres propriétaires de Tesla Model 3 seront invités à se manifester.

Des garde-boues pour régler la situation

En mai 2019, Le Guide de l’auto avait contacté le service de relations publiques de Tesla au sujet des problèmes de peinture recensés par plusieurs propriétaires. On nous avait alors indiqué que la peinture écaillée était causée par des abrasifs et des débris sur la route et que cela n’était pas couvert par la garantie du fabricant.

Plus récemment, Tesla a ajouté à sa gamme d’accessoires une « trousse de protection toutes saisons » comprenant un ensemble de garde-boues avant de deux tailles différentes ainsi qu’une pellicule protectrice pour les ailes arrière. 

En vidéo : la Tesla Model 3 vue par Antoine Joubert

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×