Prudence sur la route durant le déconfinement, dit CAA-Québec

Publié le 4 juin 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Ce n’est pas encore un retour à la vie normale, mais le déconfinement se poursuit de plus en plus à la grandeur de la province. On le voit très bien sur les routes, où la circulation s’intensifie.

Cherchant à sensibiliser les automobilistes, CAA-Québec tient à rappeler plusieurs consignes de sécurité et bonnes habitudes de conduite, d’autant plus que les piétons et cyclistes sont présents comme jamais aux abords. En gros, il faut redoubler de prudence et apprendre à rouler moins vite.

« Il y a de la place pour tout le monde sur le réseau routier et cette cohabitation n’est possible que si on accepte d’être courtois, de partager la route et de respecter les règles qui s’appliquent à chacun de nous, insiste Marco Harrison, directeur de la Fondation CAA-Québec. Les automobilistes ont le devoir de protéger les piétons et les cyclistes, mais chacun est aussi responsable de sa propre sécurité. »

Premier conseil : évitez les distractions, y compris celle de l’écran de bord et du cellulaire. Quitter la route des yeux pendant seulement deux secondes double le risque d’accident, selon une étude de l’AAA (l’équivalent américain du CAA).

Photo: Marie-France Rock

Un autre point non discutable est le respect des limites de vitesse. Entre 30 km/h et 50 km/h, le risque de décès d’un piéton happé par un véhicule passe de 10% à 75%, rapporte la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Il importe aussi de respecter la distance de 1,5 mètre avec les cyclistes. En ville (zones de 50 km/h ou moins), la distance peut être réduite à 1 mètre. De plus, faites attention aux éclaboussures et à l’emportiérage!

Enfin, c’est connu, les intersections sont toujours un endroit problématique. Les automobilistes doivent prendre leur temps avant d’y effectuer un virage et bien regarder tout autour.

« Trop de piétons et de cyclistes décèdent ou sont blessés gravement chaque année aux intersections en raison du comportement dangereux des automobilistes », déplore le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le Code de la sécurité routière du Québec stipule que le conducteur d’un véhicule automobile a l’obligation de céder le passage aux piétons et aux cyclistes qui traversent la chaussée lorsqu’il effectue un virage. Le fait d’arriver avant eux à une intersection ne change rien à cette consigne.

Si le confinement nous a appris une chose, c’est qu’on est tous dans le même bateau. Ça ne doit pas être différent sur les routes.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×