5 erreurs à éviter pour préserver la garantie de votre auto

Publié le 9 juin 2020 dans Conseils: Protégez votre auto par Guillaume Rivard

Plusieurs propriétaires de voitures se posent des questions sur les différentes garanties dont ils disposent, par exemple si telle ou telle action ou modification apportée au véhicule risque d’invalider la protection.

En effet, les constructeurs automobiles imposent de nombreuses conditions qu’il faut respecter. Certaines sont plus évidentes que d’autres, comme suivre à la lettre les intervalles d’entretien, mais il y en a aussi qui peuvent surprendre.

Voici donc cinq erreurs à éviter pour préserver la garantie de votre auto selon les experts de CAA-Québec :

1. Ne pas tenir compte des témoins d’anomalie

Un témoin d’avertissement s’allume sur le tableau de bord? N’attendez pas. Certains constructeurs pourraient refuser de payer les réparations si vous n’avez pas fait vérifier le problème rapidement par un concessionnaire. En faisant une lecture de l’ordinateur de bord, il est possible de savoir si, par exemple, un témoin rouge s’est allumépuis éteint de lui-même sans que vous ayez immobilisé le véhicule et signalé le problème.

2. Oublier de faire vérifier la carrosserie

BMW et MINI sont parmi les rares marques qui couvrent encore pendant 12 ans (sans limite de kilométrage) les perforations dues à la corrosion. Le hic, c’est qu’elles exigent qu’un concessionnaire examine la carrosserie tous les deux ans, preuve à l’appui. Un traitement antirouille annuel demeure quand même préférable.

3. Négliger l’inspection de la batterie

Inspecter vous-même la batterie de 12 volts de votre auto est toujours une bonne chose. Faire inspecter annuellement celle à haute tension d’une voiture électrique par un concessionnaire l’est tout autant. Dans le cas de la Nissan LEAF, c’est même une condition nécessaire au maintien de la garantie de 8 ans/160 000 km, et ce, jusqu’à ce que la voiture atteigne l’âge de six ans. Au moins, les deux premières inspections sont gratuites.

4. Bâcler le remisage d’un véhicule électrique

Si vous ne vous servez pas de votre véhicule électrique pendant une longue période, vous devriez éviter de le laisser rôtir au soleil ou dormir dans le garage. Vérifiez les recommandations et les conditions spécifiées dans votre manuel du propriétaire, car plusieurs constructeurs sont exigeants quant à l’entretien de la batterie à haute tension, au maintien de la charge durant une période sans activité et au remisage lorsqu’il fait très chaud ou très froid.

5. Rouler dans l’eau

La très grande majorité des véhicules ne sont pas conçus pour rouler dans l’eau, comme traverser une mare de 15 ou 30 cm de profondeur suite à une inondation printanière. Des dommages pourraient survenir et entraîner des réparations coûteuses. Or, certains constructeurs peuvent invalider votre garantie si vous avez conduit jusqu’à ce que l’eau atteigne le dessous de la carrosserie.

En vidéo: un antirouille peut-il affecter votre garantie?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×