Audi Q5 - La référence de sa catégorie

Publié le 1er janvier 2020 dans 2020 par Gabriel Gélinas

Il s’agit du best-seller de son créneau, et du modèle Audi qui se vend le plus au pays. Mais, contrairement à d’autres modèles qui trônent eux aussi au sommet du palmarès des ventes de leur segment respectif, le succès du Q5 n’est pas que commercial, puisque ce VUS de luxe s’avère aussi un succès d’estime. Encore cette année, le Q5 est primé dans sa catégorie dans la section des Meilleurs achats du Guide de l’auto 2020.

Le Q5 de seconde génération est élaboré sur l’architecture MLB, laquelle sert de base à plusieurs modèles de la marque, dont les A4 et A5. Cette structure, composée d’acier à haute résistance et d’aluminium, est très rigide et cela explique, en partie, l’excellent comportement routier du Q5 qui met l’accent sur le confort et le silence de roulement. Le style du Q5 est plutôt conservateur, et la qualité d’assemblage, toujours exemplaire.

L’habitacle du Q5 est de facture conservatrice, comme sa carrosserie, mais son ergonomie demeure sans failles. On y retrouve une planche de bord, au design à la fois sobre et aéré, surplombée de l’écran central fixe dont la qualité graphique impressionne. Idem pour le cockpit virtuel qui remplace le bloc d’instruments par un écran couleur paramétrable, lequel permet d’afficher la carte de navigation directement devant le conducteur. La position de conduite est impeccable et les sièges sont confortables, à l’avant comme à l’arrière, où le dégagement pour les jambes des passagers est très bon.

Un seul moteur anime le Q5, soit le quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 248 chevaux, jumelé au rouage intégral quattro ultra par l’entremise d’une boîte automatique à sept rapports avec double embrayage. Ce moteur, doté d’une plage de couple très linéaire, rend la conduite agréable en toutes circonstances. Pour ce qui est du comportement routier, la direction s’avère un peu légère, mais toujours précise. Ce n’est pas le véhicule le plus dynamique de sa catégorie – allez plutôt voir du côté du Porsche Macan si la conduite sportive se place au sommet de vos priorités –, mais le Q5 fait preuve d’un raffinement et d’un niveau de confort exemplaires.

Plus de caractère
Si le Q5 conventionnel est plus typé confort, le SQ5 s’approche un peu plus de la dynamique du Porsche Macan avec ses liaisons au sol recalibrées, pour assurer une dynamique bonifiée, et son moteur V6 turbocompressé de 3,0 litres qui développe 349 chevaux, ce qui rend les accélérations et les reprises nettement plus toniques. Le rouage intégral du SQ5 diffère de celui du Q5, et priorise la livrée du couple au train arrière dans une proportion de soixante pour cent en conduite normale, cette répartition variant selon les conditions d’adhérence.

On peut aussi l’équiper d’un différentiel arrière à vecteur de couple, lequel rend le SQ5 plus incisif en entrée de virages lors de la conduite sportive. Précisons également que le SQ5 roule sur des jantes de 20 pouces, ou des jantes de 21 pouces offertes en option, et que les freins sont surdimensionnés par rapport au Q5.

L’arrivée du Q5 hybride rechargeable
Les livraisons du nouveau Q5 hybride rechargeable ont débuté au cours du troisième trimestre de 2019 en Europe, et cette variante du VUS de la marque allemande devrait faire son entrée en Amérique du Nord en cours d’année 2020. Le Q5 55 TFSI e quattro est animé par le même moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres que le Q5 conventionnel, mais il est ici secondé par un moteur électrique logé dans la boîte de vitesses à sept rapports avec double embrayage. Ce moteur, alimenté par une batterie de 14,1 kilowatts/heure, offre une puissance combinée du moteur thermique et du moteur électrique chiffrée à 362 chevaux, alors que le couple est porté à 369 livres-pied, soit des données comparables à celles du moteur V6 turbocompressé de 3,0 litres qui anime le SQ5.

Audi annonce que le Q5 à motorisation hybride rechargeable accorde une autonomie de 40 kilomètres en mode électrique, selon le protocole WLTP, et peut atteindre une vitesse maximale de 135 kilomètres/heure en ne consommant que des électrons. Le chrono du 0-100 kilomètres/heure se chiffre à 5,3 secondes. Plusieurs modes de conduite sont proposés pour gérer la consommation d’énergie. Outre le mode hybride, le conducteur peut choisir le mode « EV », avec lequel le VUS roule en mode électrique, tant que le conducteur n’appuie pas trop fortement sur l’accélérateur. L’autre mode, appelé « Battery Hold », permet de préserver le niveau de charge de la batterie pour un usage ultérieur.

Au final, il faut souligner l’excellente fiabilité des Q5 et SQ5, ce qui laisse entrevoir que celle du Q5 hybride rechargeable devrait logiquement être équivalente.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×