Honda Accord - L’hybride à l’honneur

Publié le 1er janvier 2020 dans 2020 par Mathieu St-Pierre

L’Accord de Honda jouit d’une réputation enviable, tout comme son ennemie jurée, la Toyota Camry. On connaît très bien le sort des berlines en Amérique du Nord, mais ceci n’empêche pas Honda de produire l’Accord la mieux adaptée à son marché de tous les temps.

Par « adaptée », je fais allusion aux attentes qu’ont les consommateurs concernant l’espace, le confort, la technologie, l’efficacité écoénergétique et le design. Sur le dernier point, il faut cependant mentionner que le dessin de l’Accord actuelle ne fait pas l’unanimité. Selon plusieurs commentaires, il serait en partie responsable de la baisse marquée au niveau des ventes en 2018, surtout aux États-Unis.

En dépit de la baisse d’intérêt pour les berlines, les constructeurs japonais ne lésinent pas, car les Camry, Nissan Altima, et l’Accord ont toutes des qualités surprenantes. La version hybride de la Honda s’avère l’une des plus séduisantes du lot.

La nouvelle Honda Accord n’a pas remporté la palme du meilleur choix parmi les berlines intermédiaires par hasard l’année dernière. Les raisons sont nombreuses en commençant par le choix de motorisations.

Le turbocompresseur est à l’honneur pour les deux moteurs à essence disponibles dans la gamme. Le 1,5 litre produit amplement de puissance à tout régime et se marie à la perfection à la boîte automatique à variation continue offerte de série. Le 2,0 litres de 252 chevaux des déclinaisons Sport et Touring, quoique puissant, n’est pas nécessaire dans une telle voiture. L’automatique à 10 rapports préfère un train de vie moins trépidant. Heureusement, Honda propose toujours une boîte manuelle à six rapports pour les vrais fanatiques de la conduite.

L’Accord hybride que l’on aime tant

Honda fut parmi les premiers constructeurs à remarquer que l’hybridation d’un groupe propulseur pouvait non seulement augmenter son efficacité, mais aussi sa puissance et les performances. La première Accord hybride sortie il y a déjà 15 ans était la version la plus puissante de la gamme. La version hybride actuelle ne peut se vanter d’être aussi rapide que celle-là. Par contre, elle mérite votre attention.

Le groupe propulseur composé d’un quatre cylindres à cycle Atkinson, d’un moteur électrique et d’une boîte à variation continue à commande électronique (E-CVT) produit 212 chevaux. Cette puissance plus que suffisante rend la voiture agréable à conduire même de façon agressive. Et peu importe de la manière dont elle est conduite, l’hybride dédaigne les stations d’essence, car elle consomme à peine 5 L/100 km en moyenne.

Les hybrides de Honda ont la particularité d’inclure des palettes au volant qui ne changent pas les rapports, mais permettent plutôt de contrôler la force de décélération du freinage régénératif. L’unique aspect agaçant ici est le fait que peu importe l’ajustement sélectionné, l’intensité régénérative se repositionne à Normal par défaut.

Le comportement routier de cette grosse berline est enchanteur. Les suspensions entièrement indépendantes permettent une douceur de roulement remarquable et une tenue de route plus qu’appréciable. Elle n’est pas digne des belles années de Honda, mais on aime passer du temps à son volant.

Les versions Touring 2.0 et Hybride disposent d’une arme secrète; des amortisseurs adaptatifs. Ces derniers rehaussent l’agrément de conduite tout en entretenant un important niveau de confort.

Le confort, le luxe et la déclinaison

Le niveau sonore à bord est parfaitement contrôlé et reflète le raffinement supérieur de la voiture, alors que les matériaux et la qualité d’assemblage sont soignés. En gros, l’habitacle de l’Accord ne démontre aucune vraie faiblesse.

Les sièges, peu importe la garniture, accueillent les passagers en grand confort. L’espace ambiant impressionne à un point tel que trois adultes peuvent aisément prendre place sur la banquette arrière. Le coffre volumineux encaissera vos emplettes sans rechigner.

Comme c’est souvent le cas, payer un peu plus vous donne droit à un niveau d’équipement supérieur. Par le passé, Honda ne ressentait pas le besoin de bonifier l’offre aux consommateurs, mais grâce aux marques coréennes, le constructeur japonais a changé son fusil d’épaule : la version de base comprend beaucoup de caractéristiques.

Contrairement à nos recommandations habituelles, se sont les variantes Touring haut de gamme que s’avèrent les plus séduisantes, surtout les Touring 2.0 et Hybride. Ces dernières incluent non seulement l’affichage tête haute, la connectivité HondaLink, la surveillance des angles morts et l’alerte de trafic transversal arrière, mais également les amortisseurs adaptatifs. Si vous hésitez entre une Accord Touring et une Acura TLX ou une Lexus ES, comparez les équipements et le prix. Vous risquez d’être surpris. Et entre la Touring 2.0 et la Touring Hybride pour 1 000 $ de plus, le choix est évident.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×