Plagiat: le Mahindra Roxor ne pourra pas être vendu aux États-Unis

Publié le 17 juin 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Vous connaissez le fabricant indien Mahindra? Il commercialise un VUS étonnamment semblable aux anciens Jeep Wrangler, le Roxor, dans certains marchés et voulait en faire de même en sol américain.

En fait, on parle d’un véhicule biplace exclusivement à usage hors route dans le style des côte-à-côtes.

Or, Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) a déposé en août 2018 une plainte à la Commission du commerce international des États-Unis et celle-ci lui a donné raison.

Dans le jugement final rendu cette semaine, on peut lire que le Roxor est une « copie quasi identique », en particulier « la silhouette carrée aux flancs verticaux d’apparence plate et à la partie arrière qui se termine environ à la même hauteur que le capot ».

Photo: Mahindra North America

Ainsi, la Commission estime que Mahindra tente expressément de reproduire l’image de Jeep tout en affichant un prix largement inférieur, ce qui affecterait la valeur du Wrangler. Les modifications esthétiques apportées pour 2020 ne suffisent pas et, par conséquent, elle bloque l’accès à la vente du Roxor aux États-Unis.

Ironiquement, ce 4x4 indien est fabriqué à Auburn Hills, au Michigan… non loin du siège social de FCA!

Mahindra tente de percer le marché américain afin de stimuler ses ventes qui ont été durement affectées par la crise du coronavirus. En avril, la compagnie n’a pas vendu le moindre véhicule en Inde. Elle allègue de son côté que FCA veut garder « un monopole des véhicules à toit ouvert de forme carrée et de style militaire ».  

Pour l’instant, le Roxor continue d’être commercialisé au Canada où son PDSF s’élève à 19 990 $.

En vidéo: le Jeep Wrangler Rubicon au travail

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×