Le nouveau Audi Q5 2021 a été dessiné par un québécois

Publié le 29 juin 2020 dans Nouveaux modèles par Gabriel Gélinas

Le Québécois Danny Garand, originaire de la région de Sherbrooke, est designer senior chez Audi à Ingolstadt en Allemagne, et c’est lui qui a signé le nouveau look du Q5, restylé pour 2021.

En 1978, Danny Garand est séduit par le design de la Lotus Esprit Turbo figurant dans le film de James Bond The Spy who loved me. Plus tard, il entre au service de design chez Bombardier, puis chez… Lotus.

Son emploi chez le constructeur britannique de voitures d’exception lui permet aussi d’accéder au Royal College of Arts de Londres, l’une des trois institutions majeures pour le design à l’échelle mondiale. Par la suite, il passe chez Honda Europe et aboutit chez Audi. Au cours de sa carrière, il a travaillé sur le design extérieur des A8, Q7, A1, A3 et TT, pour ne nommer que quelques modèles, avant d’en arriver aujourd’hui à créer le nouveau design extérieur, plus affirmé, du populaire Q5.

Un look plus sport

Quoi de neuf avec le Q5 2021 de Danny Garand? La calandre octogonale Singleframe est plus large et moins profonde que précédemment, alors que les prises d’air latérales à l’avant sont plus grandes et adoptent une forme trapézoïdale.

La partie supérieure des blocs optiques de type DEL présente un nouveau look pour les phares de jour. La partie arrière du Q5 est dotée d’un élément reliant les feux et le diffuseur reçoit une bande horizontale.

On remarque aussi que les bas de caisse ont été affinés lorsque l’on observe le profil du Q5. Douze couleurs sont au programme, dont deux nouvelles teintes appelées District Green et Ultra Blue. Un ensemble Black Optics, avec éléments de détail peints en noir, est aussi offert en option.

Photo: Audi AG

Un habitacle transformé par le MMI Touch

À l’instar de plusieurs modèles récents chez Audi, ce Q5  2020voit son habitacle transformé par l’adoption du système de télématique MMI Touch, dont l’écran couleur tactile de 10,1 pouces est doté d’une réponse acoustique, et qui présente les diverses fonctionnalités sous forme de tuiles, exactement comme un téléphone intelligent.

Ce système signifie également que le contrôleur rotatif du modèle précédent n’existe plus, l’espace où il était fixé accueillant maintenant un compartiment de rangement. L’habitacle présente toujours une banquette arrière modulable et coulissante, permettant de privilégier le dégagement pour les jambes des passagers s’y installant ou l’espace de chargement, lequel varie de 520 à 1 520 litres.

Photo: Audi AG

Motorisations inchangées

Deux variantes du Q5 seront disponibles, soit le 45 TFSI avec moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 248 chevaux et 273 livres-pied de couple, ainsi que le TFSI E-Hybrid, lequel ajoute un moteur électrique logé dans la boîte de vitesses avec alimentation par une batterie d’une capacité de 14,1 kilowatts/heure, pour une puissance combinée de 362 chevaux et un couple de 369 livres-pied.

Le SQ5 à vocation plus sportive est aussi au programme avec son V6 turbocompressé de 3,0 litres et ses 349 chevaux ainsi que 369 livres-pied de couple.

Bien évidemment, les Q5 et SQ5 sont tous dotés du rouage intégral de série. Comme précédemment, les Q5 et SQ5 destinés au marché canadien seront construits à l’usine mexicaine d’Audi. La commercialisation au pays est prévue pour l’automne 2020, et l’échelle de prix ne sera fixée que peu avant cette date.

En vidéo: Sur la route avec la Audi RS 6 Avant 2020

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×