L’ingénieuse idée de Jaguar Land Rover pour réduire le CO2 à la source

Publié le 31 août 2020 dans Actualité par Guillaume Rivard

Les véhicules modernes sont de moins en moins énergivores et polluants, mais il y a encore beaucoup de place à l’amélioration. C’est vrai même pour les voitures électriques qui sont appelées à changer le portrait de nos routes dans les années à venir.

L’empreinte environnementale ne se limite pas qu’aux gaz d’échappement. Il faut aussi tenir compte de la pollution à la source, c’est-à-dire de l’extraction des matières premières jusqu’à la fabrication en usine.

Plusieurs solutions sont déjà mises en œuvre ou à l’étude. C’est le cas chez Jaguar Land Rover, par exemple, qui est en train de tester un nouveau processus pour recycler de l’aluminium provenant de vieux véhicules et même d’une foule d’appareils électroménagers et l’incorporer à ses véhicules neufs.

Photo: Jaguar Land Rover

Des ingénieurs ont en effet réussi à mélanger cet aluminium recyclé avec une plus petite quantité d’aluminium de première fusion pour en faire un tout nouvel alliage expérimental qui répond aux normes de fabrication actuelles de Jaguar Land Rover. Un prototype de Jaguar I-PACE utilisant le nouveau matériau a d’ailleurs été créé.

Avec ce gain d’approvisionnement, le constructeur estime ainsi pouvoir réduire d’environ 26% ses émissions de CO2 attribuables à la production, selon des recherches effectuées avec l’aide de l’Université Brunel, à Londres.

Photo: Jaguar Land Rover

De son côté, l’Association de l’aluminium (un consortium mondial d’entreprises et de fournisseurs spécialisés dans la production, l’assemblage et le recyclage de l’aluminium) avance que l’aluminium recyclé nécessite jusqu’à 90% moins d’énergie que l’aluminium premier.

Jusqu’à maintenant, l’aluminium recyclé est surtout utilisé pour de petits produits de consommation tels que les cannettes, bouteilles, aérosols, plateaux et assiettes, mais peu dans l’automobile. Des percées comme celles de Jaguar Land Rover sont prometteuses.

En vidéo : un premier contact avec le Land Rover Defender 2020

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×