Le moteur du nouveau Chevrolet Trailblazer risque-t-il de surchauffer?

Publié le 8 septembre 2020 dans Questions des lecteurs par Antoine Joubert

Je suis intéressée par le Trailblazer 2021, sachant que je parcours 20 000 km par année.

Je me suis fait dire que le moteur risquait de chauffer. Est-ce vrai?

Bonjour Sylvie,

Ha, ha! J’adore ce genre de commentaires. Honnêtement, non. Le moteur ne risque pas de chauffer. On vous a probablement dit cela en considérant sa faible cylindrée, puisque le véhicule s’équipe d’un trois cylindres turbocompressé, de 1,2 ou 1,3 litre, selon la version choisie.

L’ayant récemment mis à l’essai, je me dois de vous dire que le véhicule est amusant à conduire et intéressant pour son couple initial, du moins avec le moteur de 1,3 litre. Sa maniabilité est surprenante et vous apprécierez sans aucun doute la position de conduite, l’efficacité ergonomique et la polyvalence de l’habitacle. L’équipement technologique est également à jour, bien qu’il faille hélas avoir recours à certaines options pour un équipement plus complet.

Cela dit, je dois admettre que sa motorisation m’a déçue. D’une part, parce qu’il faut débourser un supplément pour accéder au moteur de 1,3 litre qui n’impressionne déjà pas vraiment, mais aussi parce qu’il devient rapidement à bout de souffle et consomme autant qu’un quatre cylindres atmosphérique (sans turbo), dont le rendement est plus convaincant. Je n’oserais donc pas dire que ce moteur « surchauffera », mais il est clair que le fait qu’il s’agisse d’une mécanique de si faible cylindrée ne joue aucunement en sa faveur.

Puis, il y a le prix. Une facture très élevée si vous comparez avec la concurrence. Pensez au Hyundai Kona, au Kia Seltos, au Mazda CX-30 et à la Subaru Crosstrek. Des produits qui, pour moi, sont plus convaincants, bien que le Chevrolet ne soit pas dépourvu de qualités.

Je terminerai en mentionnant que pour l’heure, Chevrolet vous propose un taux de financement à 0,9%, alors que le taux de location est à 3,9%. La valeur résiduelle également très basse jumelée à ce taux plus élevé fait ainsi en sorte que le produit est extrêmement coûteux en location. Et puisque l’on ne connaît rien de sa fiabilité à long terme, vaut mieux attendre un an avant de se lancer pour un achat.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×