Location de voiture : comment éviter de se faire avoir

Publié le 28 octobre 2020 dans Balado par Le Guide de l'auto

Les automobilistes québécois sont nombreux à louer leur véhicule plutôt que l’acheter.

Cette pratique n’est pas mauvaise en soi et peut même s’avérer avantageuse pour certains. Ceci dit, il est de plus en plus fréquent de voir des termes de location sur cinq ans, une très mauvaise affaire pour les consommateurs selon l’expert automobile du Guide de l’auto Antoine Joubert.

De passage au micro de Benoit Dutrizac à QUB Radio, Antoine Joubert a émis de sérieuses réserves sur les contrats de location qui dépassent les quatre ans. « Le paiement de location est souvent dérisoire » entre un contrat d’une durée de quatre et de cinq ans, souligne-t-il.

Selon M. Joubert, il est primordial de ne pas signer un contrat de location de plus de quatre ans. Qui plus est, il est important d’honorer son contrat jusqu’à la fin sans accepter les offres du concessionnaire, qui vous appellera inévitablement au courant de votre location pour tenter de vous louer un nouveau véhicule.

« Si tu décides de faire une transaction avant la fin de ton terme, tu t’embarques dans un engrenage », avertit Antoine Joubert.

Pour tout savoir sur l’univers automobile, ne ratez pas l’émission hebdomadaire du Guide de l’auto, tous les samedis à 10h sur QUB Radio.

En vidéo: devrait-on racheter sa voiture au terme d'une location?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×